Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Réhabilitation de la cathédrale de Bobo-Dioulasso : Le bilan des contributions expliquées aux hommes des médias

08/01/2019
00:00

Monseigneur Paul Ouédraogo, Archevêque de Bobo-Dioulasso et les membres du comité de réhabilitation de la cathédrale de Bobo-Dioulasso ont animé une conférence de presse pour informer les Hommes des médias sur les montants perçus depuis le lancement du projet de réhabilitation de la cathédrale de Bobo-Dioulasso. C’était le samedi 5 janvier 2019.

 

L’objectif de cette conférence selon les membres du comité de réhabilitation de la cathédrale, est de faire le bilan de ce qui est déjà fait et d’envisager de nouvelles perspectives sur ce qui reste à faire depuis le lancement de ce grand projet il y a trois ans.

Restaurer cette cathédrale pour lui donner sa beauté première est l’un des objectifs recherchés par les fidèles chrétiens de Bobo-Dioulasso et ceux de l’extérieur.

En effet, depuis le lancement de ce projet le 10 avril 2016, sur un budget global de 760 millions attendus, 150 millions ont pu être mobilisés.

Pour Monseigneur Paul Ouédraogo, c’est grâce aux efforts consentis par les fidèles que cette somme a pu être mobilisée.

De même, selon les organisateurs de la conférence de presse, beaucoup d’activités rémunératrices ont contribué à obtenir les cent cinquante millions.

Il s’agit entre autres; Des dons provenant des paroisses, de l’économat, des institutions, des hommes et femmes de bonne volonté, des ventes des pagnes de tee-shirts, des ventes des calendriers, de dîner galasorganisés à la salle Rosario chiquette et les «Les 24 heures pour ma cathédrale» de l’association catholique des chorale de Bobo-Dioulasso (L’ACCAB).

«Sur un total de 760 millions que nous devions mobiliser, nous ne pouvions pas commencer les travaux avec seulement les cent cinquante millions disponibles puisque le gros lot consiste à monter une nouvelle toiture qui coûte deux fois et demie en plus du montant dont ils disposent et pour laquelle il faut débourser la somme de deux cent millions pour lancer cette commande»: a laissé entendre Monseigneur Paul Ouédraogo.

Pour atteindre l’objectif visé, les membres du comité de réhabilitation dit compter sur la bonne volonté des chrétiens, ainsi que sur l’accompagnement des partenaires financiers

Profitant de l’occasion, Monseigneur Paul a demandé à chaque chrétien une contribution de 1000 FCFA pour boucler le budget, ce qui leur permettra de commencer les travaux.

Joseph SOMANDE



59
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Réfugiés internes, une bombe à retardement

Des Burkinabè ont quitté leurs villages, disent-ils, pour des raisons de sécurité. Aussi, de leur propre gré, ils ont élu domicile dans des écoles à Ou...

20/06/2019

Réquisitions du parquet, ce n’est pas encore le verdict

Le parquet militaire, dans le cadre du procès du coup d'Etat du 15 septembre 2015 a fait ses réquisitions. Qui, il faut le souligner avec force, n'ont ...

19/06/2019

Banfora, le trône de Fadouga qui menace le vivre-ensemble

Il semble que tout était mis en œuvre pour en arriver-là. Des morts, des dégâts matériels importants, des populations divisées, une ville sous tension....

18/06/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





15:37:18