Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Sport : Le vice-président de JCB à L’Express du Faso

09/01/2019
00:00

Oumarou Coulibaly, vice-président de Jeunesse club de Bobo-Dioulasso (JCB) a rendu visite à L’Express du Faso ce mardi 08 janvier 2019.Pour lui témoigner la reconnaissance de son club.

 

Créé depuis 1953, Jeunesse club de Bobo est toujours actif sur la scène footballistique burkinabé. Le légendaire doyen des clubs de football à Bobo-Dioulasso se trouve en deuxième division où il est aujourd’hui premier. A L’Express du Faso le Vice-président est revenu sur la grave crise qu’a connue le club en 2017. Une crise portée en son temps sur la place publique le16 Juin 2017, à travers la presse. Cette publication a permis au club de se remettre en question et de trouver certaines solutions, selon lui. Sur le terrain, le club se porte bien. Cependant, il fait face à des difficultés financières et organisationnelles. Néanmoins, il faut reconnaître que «le club s’améliore grâce au soutien de personnes de bon cœur et de bonne volonté comme Rahim Ouédraogo, Sita Sangaré et autres, qui ne ménagent aucun effort pour venir en aide financièrement et matériellement au club. Grâce également aux conseils des sages de la ville, nous avons mis en place deux cellules au sein du club. Une cellule de recherche de fonds et une autre de gestion de ces fonds», dit le vice-président de JCB. Le tout chapeauté par Ousmane Traoré qui joue pratiquement le rôle de manager du club. Le club connait une innovation continuelle pour garder sa place de premier. «Maintenant on peut dire qu’il y a de l’engouement autour du football. Les supporters s’activent lors des matchs, ce qui démontre toute la qualité du jeu», souligne Oumarou Coulibaly. Avant d’ajouter: «JCB a dû surmonté beaucoup d’obstacles (des détournements, des incompréhensions) pour se hisser au premier rang de la deuxième division avec 18 points sur 27 possibles. Notre défi est de monter prochainement en première division du championnat. Je profite de l’occasion pour souhaiter une bonne rentrée sportive à tous les athlètes et que Dieu préserve le Burkina Faso du terrorisme».

Farida TRAORE (stagiaire)



20
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Des Burkinabè réfugiés chez eux, au Burkina Faso

Il y a quelques années en arrière, personne n'aurait cru qu'un jour des Burkinabè pouvaient se retrouver refugiés chez eux au Burkina. Et pourtant, c'e...

14/06/2019

Blaise Compaoré s’approche du Burkina, François s’en éloigne

De plus en plus, le président Blaise Compaoré multiplie les vœux de regagner le Burkina Faso. Sa terre natale où il a été président pendant 27 ans. Ce ...

13/06/2019

Simon, ne les appelez pas quand vous n’allez pas vous entendre

L'opposition politique demande que le dialogue initié par le président du Faso prenne en compte les questions sociales, économiques et sécuritaires au ...

12/06/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





20:44:33