Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Santé sexuelle et reproductive : La commune de Bobo forme des élèves

18/01/2019
00:00

L’espace Rencontre Jeunesse de Dafra a abrité ce jeudi 17 janvier 2019, une formation des scolaires de la commune de Bobo-Dioulasso sur la santé sexuelle et reproductive.

 

Ils sont une trentaine d’élèves venus de différents établissements scolaires de la commune de Bobo-Dioulasso à prendre part à cette séance de formation. Convaincue que la planification familiale doit commencer dès le bas âge, la commune de Bobo mise sur la jeunesse.Selon Issa Sanou, attaché de santé, chargé du suivi et évaluation du Projet de renforcement de planification familiale, de santé sexuelle reproductive (PRPF/SSR), «L’idée de cette formation est née de la volonté des initiateurs du projet d’outiller les jeunes pour qu’ils soient informés sur la santé sexuelle et celle de la reproduction». Des représentants sont désignés dans chaque établissement, pour les outiller afin qu’ils servent de courroie de transmission du message reçu. Le souhait des formateurs est que, ces pairs éducateurs soient des relais d’informations dans leurs établissements pour mieux faire passer le message. C’est pourquoi, le contenu de la formation a été adapté à la cible jeune comme l’indique l’un des formateurs, Ganou Piézan. «La présente formation consistera à outiller les pairs éducateurs des établissements concernés afin de faciliter la communication entre jeunes, pour qu’ils puissent à leur tour, donner les informations nécessaires et orienter leur camarades vers les services compétents en matière de planification familiale». Pour capitaliser les acquis, les activités dans le cadre de cette formation seront menées sous forme d’exposés participatifs, d’exposés débats… avec des travaux de groupes. Les techniques d’approches des pairs éducateurs et la planification familiale à travers les différentes méthodes sont entre autres, des thèmes qui seront abordés avec ces jeunes. «Quelques méthodes ont été sélectionnées pour cette journée de formation en attendant de les renforcer à mesure de l’avancement du projet», a confié le formateur. Le projet est financé par l’Association des maires francophones (AMF) avec ses partenaires et la commune de Bobo-Dioulasso. Et s’étendra sur 24 mois.

Souro DAO



51
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Ainsi, ils sont allés en grève pour deux jours

Jusqu'à la dernière minute, on croyait que le gouvernement allait trouver solutions aux préoccupations du Syndicat national des travailleurs de la sant...

18/04/2019

Blaise à Roch, la réconciliation est bien possible

C'est Jeune Afrique qui a donné l'information; immédiatement reprise par les réseaux sociaux. Blaise Compaoré aurait écrit à Roch Marc Christian Kaboré...

17/04/2019

Filière cotonnière, maintenant allons au champ

Les bonnes nouvelles qu'on attendait du côté de l'Association interprofessionnelle de coton du Burkina (AICB) sont tombées. Le prix du kilogramme du co...

16/04/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





15:41:09