Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Autonomisation et responsabilisation des femmes : La touche particulière de l’Assemblée nationale à travers un forum

04/02/2019
00:00

Du 15 au 17 février prochain, Ouagadougou abritera le forum sur l’autonomisation et la responsabilisation des femmes. Pour présenter le projet et parler des préparatifs, le président de l’Assemblée nationale, Bala Alassane Sakandé était face à la presse le samedi 2 février dernier.

 

Les femmes restent et demeurent marginalisées, exclues et confrontées à de nombreux problèmes socio-économiques. Pour le président de l’Assemblée nationale, Bala Alassane Sakandé, sur le chemin de l’émancipation de la société qui passe par celle de la femme, de nombreux efforts ont été accomplis depuis la Révolution d’Août 1983. Des étapes ont été franchies, mais dans l’ensemble, selon lui, la situation de la femme burkinabè tant dans les domaines économique que politique et social, est préoccupante. C’est dans cette optique, que le Parlement burkinabè tiendra du 15 au 17 février prochain à Ouagadougou, le forum sur l’autonomisation et la responsabilisation des femmes. Les différentes parties prenantes se pencheront sur le thème principal:«Autonomisation et responsabilisation des femmes au Burkina Faso». Notons que l’Assemblée nationale veut, à partir d’un état critique de la situation, et dans une vision holistique, aboutir à des propositions pragmatiques à même de booster notre marche commune vers un développement humain durable sensible au genre. L’objectif du forum est de susciter un meilleur engagement des Burkinabè en faveur de l’autonomisation et la responsabilisation des femmes. «Les travaux du forum devront permettre de nourrir la réflexion et l’action sur cette situation», a précisé le président Bala Sakandé. Pour ce faire, plusieurs thématiques seront examinées. Elles porteront sur l’autonomisation et la responsabilisation de la femme dans un contexte d’insécurité au Burkina Faso, sur l’autonomisation économique et financière des femmes. Et aussi, sur leur autonomisation et participation aux sphères de décisions et l’autonomisation sociale des femmes. Des pistes de réformes pertinentes pour renforcer la situation de la femme au Burkina Faso et un mécanisme de suivi des conclusions de la rencontre nationale sont attendues. Il faut souligner que la cérémonie d’ouverture aura lieu au Palais des Sports de Ouaga 2000. La rencontre regroupera un millier de participants issus du secteur privé, de structures étatiques et d’organisations de la société civile, provenant des 13 régions du Burkina Faso. En rappel, un comité national d’organisation a été installé et présidé par Elise Foniyana Ilboudo.

Jules TIENDREBEOGO



92
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Ils reviennent au CDP avec plus de conviction !

Ils avaient décidé de suspendre leur participation aux instances du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), leur parti politique tant que certa...

20/08/2019

Après Naaba Sonré du Boussouma, c’est le Kupiendieli du Gulmu

Ils avaient plusieurs points en commun. D'abord, ils sont tous rois. Tous les deux trente-unième de leur lignée. L'un du Boussouma, l'autre du Gulmu. I...

19/08/2019

Gouvernement/Syndicats, l’échauffement en attendant la rentrée

Au cours d'une conférence de presse ce mardi 13 août 2019, l'Unité d'action syndicale (UAS) a taclé le gouvernement en le traitant de « méprisant » et ...

16/08/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





12:11:58