Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Eau potable et assainissement dans la Boucle du Mouhoun : Les acteurs dressent le bilan annuel des activités

05/02/2019
00:00

La première session ordinaire du Groupe thématique régional-eau et assainissement (GTR-EA) de la Boucle du Mouhoun, s’est déroulée mardi 29 janvier 2019 dans la salle de réunion de la mairie de Dédougou. Le bilan 2018 et la programmation 2019 des programmes étaient au menu de cette rencontre d’échanges.

 

Fait majeur au cours de cette première session ordinaire de 2019, le comité régional de pilotage des Programmes nationaux, d’approvisionnement en eau potable, assainissement des eaux usées et excrétas et gouvernance du secteur de l’eau et de l’assainissement change de dénomination pour devenir Groupe thématique régional– eau et assainissement (GTR-EA). Et pour leur tout premier rendez- vous d’échanges, les participants ont dressé le bilan 2018 des réalisations physiques et financiers et la programmation 2019 des programmes nationaux d’Approvisionnement en Eau Potable (AEP), Assainissement des Eaux Usées et Excréta (AEUE) et Pilotage et Soutien (PS). L’atelier a aussi permis de mettre en lumière les difficultés rencontrées dans l’exécution des programmes et de mener des réflexions en vue de proposer des solutions pour améliorer les indicateurs dans la région. De l’avis de Tinga Romuald Sompougdou, directeur régional de l’eau et de l’assainissement de la Boucle du Mouhoun, «de façon globale, le niveau d’exécution des différents programmes est satisfaisant malgré les difficultés qui entravent la mise en ouvre. Il s’agit de la lourdeur administrative dans le processus de passation des marchés etla question sécuritaire qui s’est détériorée dans certaines parties de la région». Au titre des réalisations d’ouvrages en Eau Potable, on note entre autres, 331 nouveaux forages et 162 forages réhabilités. Cinq (05) adductions d’eau potable simplifiées ont aussi connu une extension. Toutes ces réalisations ont contribué à une progression du taux d'accès à l'eau potable en fin 2018 dans la région. Ce taux est passé de 64% en 2017 à 67.5 % en 2018. Une progression record depuis 2012 qui permet de desservir plus de 70.900 personnes supplémentaires. En 2019, près de 200 forages et 11 AEPS seront réalisés afin de booster davantage le niveau accès à l’eau potable dans la région. L’exécution du Programme National d’Assainissement des Eaux Usées et Excrétas a aussi permis d’enregistrer des réalisations considérables en 2018 dans la Boucle du Mouhoun. Au total, 2541 latrines familiales ont été réalisées, 34 blocs de latrines institutionnelles réalisés, 10 blocs de latrines neuves, 04 blocs de latrines réhabilitées dans les lieux publics et 362 puisards domestiques. Le montant total des investissements est estimé à 495.67 millions de F.CFA, soit un taux d’exécution financière de 63.84 %.

40 millions déjà mobilisés pour la construction des latrines.

L’une des activités phares en 2018 a été l’organisation de la Nuit de l’Assainissement qui a pour but de mobiliser des fonds pour la construction de latrines. L’initiative vise à mettre fin à la défécation à l’air libre dans la région. Il ressorti que plus de 40% des 5200 latrines promises au cours de cette soirée vont être réalisées cette année. Et si l’on en croit Tinga Romuald Sompougdou, directeur régional de l’eau et de l’assainissement de la Boucle du Mouhoun, nombre de leaders et de structures ont déjà honoré leurs engagements. A ce jour, plus de 40 millions de F.CFA ont été déjà mobilisés à cet effet et les services techniques sont de plein pied dans l’élaboration des documents réels pour la mise en œuvre du projet sur le terrain. C’est le Secrétaire général de la région, Jérémie Kouka Ouédraogo, par ailleurs président du Groupe thématique régional-eaux et assainissement des programmes nationaux (AEP, AEUE et PS), qui a présidé cette première session ordinaire l’année 2019. A l’ouverture des travaux, il s’est réjoui du niveau de mise en œuvre des différents programmes, non sans exhorter les acteurs à redoubler d’efforts pour l’atteinte des objectifs fixés.

Ousmane TRAORE



39
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Dialogue politique, voici là où ça va coincer !

Le président du Faso a reçu, il y a de cela quelques semaines, la majorité et l'opposition politique. Sur des questions d'intérêt national. Pour ces qu...

19/04/2019

Ainsi, ils sont allés en grève pour deux jours

Jusqu'à la dernière minute, on croyait que le gouvernement allait trouver solutions aux préoccupations du Syndicat national des travailleurs de la sant...

18/04/2019

Blaise à Roch, la réconciliation est bien possible

C'est Jeune Afrique qui a donné l'information; immédiatement reprise par les réseaux sociaux. Blaise Compaoré aurait écrit à Roch Marc Christian Kaboré...

17/04/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





01:48:38