Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Situation sécuritaire : Le nouveau visage de la lutte contre les terroristes

06/02/2019
00:00

Dans un communiqué de presse daté du 04 février 2019 et publié sur sa page facebook, l’Etat-major général des armées, informe qu’en réaction à l’attaque terroriste qui a fait 14 victimes civiles à KAIN dans la région du Nord, les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont engagé une opération de riposte qui a permis de neutraliser 146 terroristes. Alors que les félicitations fusaient encore de partout et sur les réseaux sociaux pour louer la bravoure de nos soldats qui venaient là, de faire subir une défaite sanglante à l’ennemi, une autre prouesse des FDS est signalée, cette fois-ci du côté du Sahel. Attaqués au petit matin du mardi 05 février, la riposte du détachement militaire burkinabè posté à Oursi a permis également de neutraliser plusieurs terroristes. En attendant les chiffres officiels, certaines sources avancent qu’une cinquantaine de terroristes ont été abattus. Et si nous faisons rapidement le décompte, ce sont près de 200 terroristes qui ont été abattus en seulement 72 heures. Qu’il en soit ainsi et pour toujours! Hasard du calendrier ou simple coïncidence, les victoires dans la lutte contre les groupes terroristes s’enchaînent au moment où la capitale burkinabè accueille le sommet du G5 Sahel et le pays appelé à être porté à sa présidence. LeNord et l’Est du pays sont devenus des zones d’insécurité permanentes et le sommet est sensé trouver un moyen pour aider le pays à mettre fin à la menace terroriste. Un adage de chez nous dit: «lorsqu’on lave ton dos il faut faire l’effort de laver ton ventre».

On comprend alors pourquoi ces temps-ci, le pays est soudainement engagé à en découdre avec les groupes terroristes. Et les prouesses enregistrées ces temps-ci par les FDS trouvent tout leur sens. Subitement, ceux-ci disposent désormais d’assez de moyens pour repousser ou pour neutraliser les terroristes. Ils disposent même de moyens pour mener des raids aériens, comme on pu le constater ces derniers moments. Il faut le dire, les nominations de Cherif Sy comme ministre de la Défense et de Moïse Miningou à l’Etat-major général des armées ont aussi donné un nouvel élan à la lutte contre les terroristes. Quand bien même jusque-là, ce sont des chiffres qui nous sont servis, on peut enfin pousser un ouf de soulagement avec le sentiment que le pays sera bientôt libéré de ces narco-trafiquants et autres bandits. Toutefois, le service de communication de l’Etat-major général des armées pourrait davantage convaincre et rassurer les Burkinabè notamment les plus sceptiques, ceux qui refusent toujours de croire aux chiffres, en montrant ne serait-ce que des images de terroristes tués. Pourquoi ne pas diffuser un documentaire montrant les prouesses des FDS sur le champ de bataille sur la chaîne publique comme on le voit souvent avec les forces françaises sur les télévisons publiques? Ça rassure au moins!

Ousmane TRAORE



12
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

La situation du pays vaut bien des larmes

L'émotion l'a emporté; Joseph Marie Christophe Dabiré, Premier ministre a versé des larmes alors qu'il s'adressait aux représentants de la nation à l'A...

19/02/2019

Bobo-Dioulasso, le laboratoire politique burkinabè

Kadré Désiré Ouédraogo, l'ancien Premier ministre de Blaise Compaoré, ancien vice-gouverneur de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (B...

18/02/2019

Présidentielle 2020, le CDP risque de se faire « hara-kiri »

C'est à partir de Bobo-Dioulasso, ce samedi, que Kadré Désiré Ouédraogo va réagir, ou du moins, va accepter l'appel qui lui est fait par des militants,...

15/02/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





14:56:39