Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


CAN U20 Niger 2019: Les Etalons éliminés après deux défaites d’affilées

07/02/2019
00:00

Les Etalons juniors sont éliminés de la CAN de leur catégorie qui se joue actuellement au Niger. Pour leur deuxième sortie dans le groupe B, les protégés de Séraphin Dargani ont été battus (0-1) par les Aiglons du Mali, hier mercredi 06 février 2019 sur la pelouse du stade régional de Maradi.

Déjà battus (0-2) par le Ghana, les étalons juniors se sont de nouveau inclinés (0-1) devant les aiglons du Mali lors de leur 2e sortie hier mercredi 06 février au stade régional de Maradi. Une réalisation de l’attaquant Malien, Mamadou Traoré sur une frappe hors des 18m. Cette victoire permet aux hommes de Mamoutou Kané de se relancer dans la compétition après la défaite (0-2) contre le Sénégal, finaliste des deux dernières éditions. Cette seconde défaite d’affilée risque d’écourter le séjour des protégés de Séraphin Dargani au Niger. Et le score du second match de la poule B qui a opposé le Sénégal au Ghana n’est pas fait pour arranger les choses. En effet, la formation Ghanéenne a été battue par 0 buts à 2 par les Lionceaux de la Téranga, qui obtiennent ainsi leur ticket pour la demie- finale. Le deuxième ticket se dispute désormais entre le Mali et le Ghana. Pour le coach des Etalons juniors Séraphin Dargani, les dieux du football n’étaient pas avec son équipe. «Je pense que ça va aller la prochaine fois. C’est dommage qu’on ait perdu encore ce soir. Je suis très triste parce qu’en venant à Maradi, mon objectif était de donner un petit sourire au peuple burkinabè. Dommage que je leur ait ajouté une autre souffrance et je m’en excuse». Pour sa troisième et dernière sortie, le Burkina joue contre le Sénégal. Mais Séraphin Dargani et ses poulains promettent de rentrer au bercail avec au moins une victoire en poche. Pour réussir ce pari, ils doivent impérativement «manger» les Lionceaux de la Téranga.

Ousmane TRAORE



83
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Après Naaba Sonré du Boussouma, c’est le Kupiendieli du Gulmu

Ils avaient plusieurs points en commun. D'abord, ils sont tous rois. Tous les deux trente-unième de leur lignée. L'un du Boussouma, l'autre du Gulmu. I...

19/08/2019

Gouvernement/Syndicats, l’échauffement en attendant la rentrée

Au cours d'une conférence de presse ce mardi 13 août 2019, l'Unité d'action syndicale (UAS) a taclé le gouvernement en le traitant de « méprisant » et ...

16/08/2019

Ce qui s’est passé à Youga est extrêmement grave

Suite à la mort d'une personne étrangère sur laquelle un vigile aurait tiré dans l'enceinte de la mine d'or de Youga, des populations énervées n'ont pa...

14/08/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





01:30:48