Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Coupe des vainqueurs du maire, les demi-finales se jouent ce week-end

08/02/2019
00:00

Les demi-finales de la coupe des vainqueurs du maire de la commune de Bobo-Dioulasso seront jouées ce week-end au stade Wobi. Elles opposeront les deux premières équipes qualifiées à l’issue des matchs de pools dans les arrondissements d’une part et dans les villages rattachés d’autre part. C’est à l’issue de ces demi-finales que les finalistes (une équipe des villages rattachés et une autre des arrondissements) seront connues et auront une semaine pour se préparer car la finale se jouera le samedi 23 février prochain, toujours au stade Wobi.

 

Trésor public, «il n’y a pas de réseau»

«Il n’y a pas de réseau», c’est le refrain qu’il est régulièrement donné d’entendre par les usagers de la plupart des services du Trésor public. Vous voulez payer votre taxe de résidence?, «il n’y a pas de réseau»; vous demander une attestation de situation fiscale?, «il n’y a pas de réseau»; «vous avez un chèque à vous faire payer?, «il n’y a pas encore de réseau»,… Si bien que certains usagers estiment que les services du Trésor étaient plus disponibles et plus rapides quand on utilisait le système manuel. Alors qu’en principe, si on est passé du système manuel ou système informatique ou numérique, c’est parce que celui-ci devait être plus rapide et plus sécurité. Il est vrai que les réseaux dont dépendent ces services sont très perturbés, mais cela ne doit pas tout expliquer.

 

«Tu m’attaques, je t’attaque»

C’est vraisemblablement ce que nos forces de défense et de sécurité et les terroristes font en ce moment! On a cette impression que lorsque la puissance de feu de nos soldats monte, les terroristes accélèrent la leur. C’est ce qu’il nous a été donné de constater ces deux dernières semaines avec les attaques répétées des terroristes et les ripostes des forces de défense et de sécurité. Si les terroristes ont réussi à faire des morts, nos forces de défense et de sécurité en ont fait de nombreux dans leurs rangs. Et c’est dans une situation aussi grave et confuse que l’Organisation non-gouvernementale, Human Rights Watch s’inquiète d’exactions. Oubliant que tant que les terroristes ne nous attaquent pas, nos forces de défense et de sécurité ne ripostent généralement pas; tant qu’ils ne nous tuent pas, nos FDS ne les tuent pas! Ainsi, on a envie de dire à ces défenseurs des droits de l’Homme qu’ils se sont trompé de destinataire où il fallait faire passer le message. L’adage ne dit-il pas qu’au lieu de s’en prendre aux lieux où on est tombé, il faut plutôt regarder là où on a trébuché? Ce qui est sûr, nos FDS semblent plus que jamais déterminées à «terroriser les terroristes»! Et c’est de bonne guerre!

 

Formation en entrepreneuriat agricole pour les retraités

Ce vendredi 08 février 2019, la mairie de l’arrondissement n°3 de la commune de Bobo-Dioulasso en collaboration avec l’Association de formation et d’information pour le développement d’initiatives rurales (AFIDIR) organise une formation en entrepreneuriat agricole au profit de retraités dudit arrondissement. Elle a lieu dans la salle des fêtes de la mairie sise au secteur 13 (Dogona) à partir de 08 heures.

Coupe du maire de l’arrondissement n°3: finale le 16 février

La coupe du maire de l’arrondissement n°3 de la commune de Bobo-Dioulasso oppose les différentes équipes dudit arrondissement. La finale de la deuxième édition est prévue par le comité d’organisation, le 16 février 2019 à partir de 15 heures 30 minutes sur le terrain des écoles Niénéta.

Politique: Kadré Désiré à Bobo

Kadré Désiré Ouédraogo, candidat souhaité de la G33 dignité et du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) original, sera à Bobo-Dioulasso ce mois de février 2019. Des sources bien renseignées, parlent du 16 février 2019. Kadré sera à Bobo-Dioulasso pour quelle raison? Rien de précis. Mais, des sources disent qu’il vient rassurer ses sympathisants, pourquoi pas officiellement déclarer sa candidature? Vrai ou faux? On attend de voir.

Démolition d’habitats et de jardins à Kuinima: On pleure plus pour les jardins

Ce jeudi 7 février 2019, un tour fait à Kuinima nous a permis de comprendre que, le choc de la démolition collective est vif. Femmes, jeunes et hommes, pleurent pour ce qui s’est passé. La démolition des habitats semble attrister moins, que celle des productions maraîchères. Une source informe que, les familles qui vivent d’autres activités au niveau du quartier, ne dépassent pas 10. Toutes les autres n’ont que les surfaces maraîchères comme sources vivrières. «C’est notre site minier qu’ils ont détruit», déclare un jeune qui a préféré l’anonymat.

Aristide Bancé, signe à l'USFA !

Aristide Bancé s'est engagé avec l'USFA, club de première division du Burkina jusqu'en juin. L'accord a été trouvé après la fermeture du mercato et l'attaquant burkinabè, qui évoluait jusque-là à l'international avec le cub égyptien Al Masry, est officiellement libre. Il jouera pour le reste de la saison le Fasofoot avec l'Union sportive des forces armées (USFA) de Kamou Malo. Selon des responsables du club militaire, Aristide Bancé sera présenté ce vendredi sur le terrain d'entraînement de l' USFA à 16 heures. Mister Bancé, comme on l'appel affectueusement, a deja fait le tour de 12 pays differents et l'USFA est son 21ème club.



14
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Réfugiés internes, une bombe à retardement

Des Burkinabè ont quitté leurs villages, disent-ils, pour des raisons de sécurité. Aussi, de leur propre gré, ils ont élu domicile dans des écoles à Ou...

20/06/2019

Réquisitions du parquet, ce n’est pas encore le verdict

Le parquet militaire, dans le cadre du procès du coup d'Etat du 15 septembre 2015 a fait ses réquisitions. Qui, il faut le souligner avec force, n'ont ...

19/06/2019

Banfora, le trône de Fadouga qui menace le vivre-ensemble

Il semble que tout était mis en œuvre pour en arriver-là. Des morts, des dégâts matériels importants, des populations divisées, une ville sous tension....

18/06/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





15:17:20