Fasofoot : L’AJEB de Bobo s'incline 0-2 face à l’US Comoé

11/02/2019
00:00

Pour le compte de la 18ème journée du championnat national de football de première division (D1), l'Us Comoé de Banfora a reçu sur ses propres installations l'AJEB de Bobo au stade municipal de Banfora le samedi 09 février 2019 à 15h 30mn. L'us Comoé, 11ème au classement général a dicté sa loi à l'équipe des Jeunes Espoirs de Bobo. Dès l'entame du match, les deux formations débutent la rencontre tambour battant. Mais la réplique des protégés de Arsène Soulama est immédiate. 29ème minute, c'est une frappe lointaine de Adama Héma qui flirt la barre transversale du portier de l'AJEB. Le jeu se durcit avec la carrure des deux équipes. Celles-ci atteignent la mi-temps sur cette marque nulle et vierge de 0 but de part et d’autre. A la reprise, la partie s'équilibre après certains réaménagements. A cet effet, les occasions de but se succèdent au fil du temps. 77ème mn: l'artificier de l'Us Comoé, Adama Héma, trouve le chemin des filets de l'équipe adverse. L'équipe des frères Traoré tente d'aller au charbon en recherchant l’égalisation, mais sans y parvenir. Dans la toute dernière minute de jeu soit à la 90ème mn, Akouémé Kéchi est bien servi dans la zone de vérité de l'AJEB, sans tergiverser, il inscrit le 2ème but de l'Us Comoé sous le regard d'une foule incontournable de supporters. 2à 0 pour l'Us Comoé et ce fut le score final.

Le coach de l'Us Comoé, Arsène Soulama se dit satisfait car c’est une bouffée d'oxygène pour lui. " D'abord il faut reconnaître que j'ai joué un peu en deçà de mes capacités en première mi-temps. Heureusement en seconde période, on s'est créé beaucoup d'occasions et cela nous a permis de scorer. Cela va me permettre de travailler avec sérénité et sans pression pour la suite", a-t-il expliqué.

Souleymane Ki dit«Ki Solo» de l'AJEB se dit avoir fait une bonne première période, mais les consignes étaient claires : «ne pas perdre le ballon dans notre moitié du terrain, car l'équipe de l'Us Comoé avait vraiment envie de nous surprendre». Je dis souvent, il faut vraiment continuer à travailler. Il faut régler les derniers détails pour avoir de bons résultats. «L'espoir n'est pas perdu et on va chercher à remédier à la situation pour les matchs à venir», a conclu Souleymane Ki de l'AJEB.

Besséri Ouattara/Banfora

106
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Crise foncière, comme s’ils n’en ont plus peur

Tout le monde est unanime, la prochaine crise qui va secouer sérieusement et durablement le Burkina Faso, c'est bien la crise foncière. Malgré la sensi...

05/06/2020

Présidentielle et législatives, l’opposition coince le pouvoir

La présidentielle et les législatives se tiendront à bonne date. Avait déclaré Simon Compaoré, le président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP...

04/06/2020

S’ils ont pleuré, c’est parce qu’ils n’en peuvent plus

A Pama, les populations, majoritairement des femmes, ont marché et pleuré lundi 1erjuin 2020 pour demander le départ des Forces de défense et de sécurit...

03/06/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





10:36:59