Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Planification familiale, santé sexuelle et reproduction : Le bilan des activités 2018 à Bobo-Dioulasso

19/02/2019
00:00

Le coordonnateur du Projet de renforcement de la Planification familiale et de la Santé sexuelle et reproductive, (PR-PFSSR), de la commune de Bobo-Dioulasso, Ardiouma Sanou et acteurs intervenant dans le projet ont initié une rencontre pour faire le bilan des activités menées au cours de l'année 2018, et envisager de nouvelles perspectives pour l'année 2019. C'était le 15 février 2018 dans la salle de réunions du Service d’hygiène de Bobo-Dioulasso.

 

Après le lancement du projet en mai 2018, plusieurs activités ont pu être menées par les responsables et les acteurs intervenant dans le projet. Ainsi, pour mieux faire en 2019, le coordonnateur a voulu par cette rencontre, dresser le bilan des activités de l'année écoulée et envisager des nouvelles perspectives pour l'année 2019.

Cette rencontre bilan des activités du projet de renforcement de la planification familiale et de la santé sexuelle et reproductive (PR-PFSSR), a concerné les infirmiers chefs de poste de district sanitaire de Dô et de Dafra, ainsi que les responsables de certaines associations qui accompagnent le projet dans la sensibilisation sur la planification familiale.

Les activités qui ont été réalisées en 2018 selon le coordonnateur sont, entre autres, le lancement de la journée du projet a été organisée, 40 agents de santé en service dans les formation sanitaires ont été formés pour assurer la prestation du PF et SSR en 2 sessions, 100 agents de santé communautaire et 50 animateurs des associations en technique d'animation en 5 sessions, l'organisation des semaines PF ont été appuyées par le projet, 80 ciné-débats sur la PF dans la zone d'intervention du projet ont été réalisées. Pour le coordonnateur du projet Ardiouma Sanou, le taux des activités réalisées en 2018 est de 95%, et ces résultats engrangés selon lui c'est grâce à l’accompagnent des partenaires techniques et financiers.

L’objectif du projet selon ses acteurs, sont entre autres, l'amélioration de l'offre de services de planification familiale et de santé sexuelle et reproductive en qualité et en quantité dans 10 formations sanitaires, accroître la demande de services PF et SSR et développer des services en PF.

A la fin de la rencontre, les participants ont formulé des suggestions et des recommandations pour être plus efficaces en 2019.

Joseph SOMANDE



77
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Après Naaba Sonré du Boussouma, c’est le Kupiendieli du Gulmu

Ils avaient plusieurs points en commun. D'abord, ils sont tous rois. Tous les deux trente-unième de leur lignée. L'un du Boussouma, l'autre du Gulmu. I...

19/08/2019

Gouvernement/Syndicats, l’échauffement en attendant la rentrée

Au cours d'une conférence de presse ce mardi 13 août 2019, l'Unité d'action syndicale (UAS) a taclé le gouvernement en le traitant de « méprisant » et ...

16/08/2019

Ce qui s’est passé à Youga est extrêmement grave

Suite à la mort d'une personne étrangère sur laquelle un vigile aurait tiré dans l'enceinte de la mine d'or de Youga, des populations énervées n'ont pa...

14/08/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





01:02:16