Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Commune de Bobo-Dioulasso : La gestion de fonds transférés à la commune

28/02/2019
00:00

Ce mercredi 27 février 2019 s’est tenu dans la salle des fêtes de l’arrondissement n°05 de Bobo-Dioulasso un atelier d’échanges entre les autorités et les acteurs de l’Education préscolaire et primaire, sur les difficultés liées à la gestion des ressources transférées par la commune.

L’objectif de cet atelier pour le maire Bourahima Sanou, est d’une grande importance. Il vise à porter à la connaissance de tous, l’utilisation des ressources transférées par le MENA. En effet, il a été organisé dans le but d’échanger sur les difficultés que rencontre la gestion des ressources transférées et surtout des compétences transférées au profit de l’Education. Pour atteindre l’objectif dans la mise en œuvre de sa politique éducative, le ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (MENA) a opté de décentraliser ses services. Ainsi chaque année, des dizaines de milliards sont transférés aux communes pour assurer l’achat de fournitures scolaires pour nos élèves, l’acquisition de vivres pour les cantines scolaires, la réalisation d’infrastructures éducatives, leur équipement et leur réhabilitation. Mais, cette lourde tâche confiée à la commune rencontre des difficultés dans la réalisation. Ce qui risque d’anéantir en partie les effets attendus des efforts consentis. Parmi ces difficultés, il y a le problème de sites devant abriter les infrastructures éducatives, problème de magasin pour le stockage des fournitures scolaires, la validation des sites de réalisation des infrastructures éducatives, le déficit de communication entre la commune et les acteurs du monde éducatif, et le manque de suivi des outils par les acteurs. Ce pour quoi le maire Bourahima Sanou a jugé nécessaire d’organiser cette rencontre afin de proposer des solutions. Il souligne à ce propos: « le gouvernement a transféré la gestion des ressources préscolaires et primaires à la compétence de la commune. Malheureusement, il y a un problème d’incompréhension entre les autorités politiques de la commune et les acteurs de l’éducation sur le terrain portant sur la qualité des fournitures scolaires, les retards dans leurs livraisons, de même que sur la qualité de la cantine scolaire».

P. Marie Madeleine KIENDREBEOGO

Farida A.M TRAORE (stagiaires)

 



13
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Les Etalons ne seront pas au rendez-vous de la CAN Égypte 2019

Les derniers matchs des éliminatoires de la CAN Égypte 2019, ont été disputés ce week-end. Les Etalons du Burkina Faso ont vu l'Angola leur ravir le de...

25/03/2019

Le « Chat noir du Nayala » à la chasse des « souris » dans le gouvernement

Au moins, Emile Paré est constant avec lui-même et avec ses manières de faire et de penser. Dès le début de la gouvernance de Roch Marc Christian Kabor...

22/03/2019

Décidément, les terroristes ne lâchent pas prise !

Deux enseignants enlevés et tués. Un curé enlevé sans nouvelles. Des soldats tués après que leur véhicule ait sauté sur une mine. Deux individus retrou...

21/03/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





13:55:46