Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


FESPACO 2019 : Le Rwandais Joël Karekezi couronné Etalon d'or

04/03/2019
00:00

1969- 2019, le FESPACO a célébré lors de cette 26ème édition de la biennale du cinéma panafricain ses 50 ans. Riche en sons et en couleurs, la cérémonie de clôture de cette édition intervenue, ce samedi 02 mars 2019, a connu la présence de trois chefs d'Etats: le Rwandais Paul Kagamé, dont le pays est invité d'honneur, le Malien Ibrahim Boubacar Keita et Roch Marc Christian Kaboré, président du Faso. C'est le Rwandais, Joël Karekezi avec son film «The Mercy of jungle» qui remporte l'Etalon d'or.

La grande fête du cinéma africain 2019 a refermé ses portes avec le sacre du Rwanda, pays invité. En effet, c'est le film du Rwandais qui a fait l'unanimité des membres du jury du long-métrage fiction. Pendant ces huit jours du Festival, le Délégué général du FESPACO, Ardiouma Soma, a précisé que 434 séances ont été projetées dans neuf salles de ciné à Ouagadougou. Concernant les prix, il faut retenir que 145 millions de FCFA ont été distribués au titre des prix officiels contre 110 millions FCFA pour les prix spéciaux. Dans son allocution de clôture, le Délégué général a aussi fait mention spéciale aux forces de défense et de sécurité qui n'ont ménagé aucun effort pour que les 50 ans du FESPACO se déroulent dans la sérénité. Il a de même rendu un vibrant hommage, au cinéaste-réalisateur Franco-Mauritanien du nom de Med Hondo,Etalon d’or de Yennenga 1987, décédé ce jour 02 mars 2019.

Les films burkinabè encore loin de l'Etalon d'or

La marche pour remporter l'Etalon d'or du Fespaco a été une fois de plus longue pour le cinéma burkinabè. A cette édition aucun film dupays des hommes intègres n'a été retenu d’entre les trois meilleurs films de fiction de cette édition. Et pourtant, beaucoup de cinéphiles burkinabè fondaient l'espoir d'une moisson prospère pour les représentants burkinabè à la conquête de l'Etalon d'or.Le palmarès de cette édition rime avec la déception pour les Burkinabè. Mais pour le réalisateur et membre de jury en court-métrage Adama Rouamba, c'était prévisible. Selon ce dernier, pendant que les autres commencent dès la dernière édition a préparer la prochaine, les nôtres attendent six mois avant le festival pour le faire. Il souligne qu'il faut mettre les moyens nécessaires pour avoir un bon film et en tout cas de son avis, nos films étaient loin de compétir avec les autres; avec les meilleurs de cette édition!

 

Réaction du lauréat

Joël KarekeziEtalon d’or

C’était mon rêve, je gagne et je suis très content!

Aujourd’hui est un grand jour pour moi. Ça n’a pas été facile pour nous de faire ce film. Etre en compétition, c’était un grand honneur pour nous et gagner; c’est un appui inestimable. Ça m’encourage, à faire un prochain très bon film. Les gens doivent voir le film qui sort en salle partout en France, en Belgique. J’ai été à beaucoup de festivals à Toronto, Chicago. C’est un film qui voyage bien et ici on gagne parce qu’on le mérite. Ce prix est important surtout pour ma génération qui fait des films. Et ça prouve qu’on est capable de raconter notre propre histoire, à faire du cinéma. Et c’est un chemin qui nous traçons. La suite, ça sera bientôt au Fespaco ici. C’est un film qu’on a réalisé avec une très bonne équipe, dans la jungle. c’était physique, psychique; c’était mon rêve et je gagne! Ça va me permettre de réaliser beaucoup d’autres films parce que j’ai envie de perfectionner mes œuvres.

Firmin OUATTARA



12
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Les Etalons ne seront pas au rendez-vous de la CAN Égypte 2019

Les derniers matchs des éliminatoires de la CAN Égypte 2019, ont été disputés ce week-end. Les Etalons du Burkina Faso ont vu l'Angola leur ravir le de...

25/03/2019

Le « Chat noir du Nayala » à la chasse des « souris » dans le gouvernement

Au moins, Emile Paré est constant avec lui-même et avec ses manières de faire et de penser. Dès le début de la gouvernance de Roch Marc Christian Kabor...

22/03/2019

Décidément, les terroristes ne lâchent pas prise !

Deux enseignants enlevés et tués. Un curé enlevé sans nouvelles. Des soldats tués après que leur véhicule ait sauté sur une mine. Deux individus retrou...

21/03/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





13:58:40