Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


La « TROUPE » siffle la fin de la récréation

05/03/2019
00:00

La période de grâce est sans doute finie pour le Premier ministre Christophe Dabiré, qui va devoir faire face à sa première grève. «Fin de la récréation», a sifflé la «TROUPE», car elle estime que le «gouvernement méprise la plateforme revendicative des POLICIERS». Aussi, «en attendant que les délégués de l’UNAPOL ne décident le mercredi (ndlr: demain) …la TROUPE décide de ce qui suit:

«Dès demain lundi 4 mars 2019 (ndlr: hier), tout service de police (légalisation, CNIB, passeport, circulation, aéroport, patrouilles,…) sera suspendu sur toute l’étendue du territoire jusqu’à ce que le gouvernement DABIRE décide de la reprise des négociations avec l’UNAPOL, de l’adoption et de l’application des décrets de la loi 027 du 1er juin 2018 portant cadre et statut du personnel de la police nationale».

«A l’instant où l’esclave décide qu’il ne sera plus esclave, ses chaînes tombent et la TROUPE l’a bien compris pour faire face à son destin et ne saurait tolérer toute intimidation venant de cette hiérarchie, qui ne sait que bâillonner les policiers au profit de son fauteuil», lit-on dans cette déclaration. Mais la TROUPE ne s’arrête pas là. Car «l’heure a sonné pour la TROUPE de prendre son destin en mains. Avec l’ensemble des policiers, la TROUPE dit:

-Halte au mépris du gouvernement vis-à-vis de notre plateforme revendicative;

- Halte aux blocages des avancements des policiers;

- Halte à une hiérarchie béni-oui-oui;

- Halte aux discours mielleux;

- Halte à la division des policiers;

- Départ pour une lutte participative pour la victoire finale.

Pour cela, la TROUPE appelle l’ensemble des policiers où qu’ils soient, à ne pas se faire prier car cette «lutte est la sienne».

A croire qu’ainsi, la TROUPE vient d’ouvrir le front social qui, après la nomination de Christophe Dabiré était jusque-là marqué par une certaine accalmie. Quand bien même, n’étant pas contents de la réduction de leur fonds commun, les agents du ministère de l’Economie et des Finances mènent une grève qui ne dit pas son nom. Pour cela, le réseau mobile, qui ne fait rien pour s’améliorer, est vite trouvé comme parade.

Bref, si demain mercredi, l’UNAPOL décide effectivement d’un mot d’ordre de grève illimité, le Premier ministre devra trouver les voies et moyens pour régler cette crise dont on n’a pas du tout besoin en ce moment précis. Car, le défi sécuritaire auquel fait face le Burkina Faso recommande que les uns et les autres fassent preuves de patriotisme et de solidarité pour qu’ensemble, nous puissions combattre l’ennemi commun. Après, on pourra, entre nous, résoudre nos problèmes internes. Mais cela ne veut pas dire que les policiers n’ont pas raison de poser leurs préoccupations. Certainement, le moment n’est pas le bienvenu. Même si tel est le cas, il importe pour le gouvernement, chaque fois qu’il prend des engagements, soit en capacité de les respecter. Au cas contraire, qu’il ait le courage et la courtoisie de communiquer et de dialoguer avec ses partenaires sociaux.

Dabaoué Audrianne KANI



18
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Les Etalons ne seront pas au rendez-vous de la CAN Égypte 2019

Les derniers matchs des éliminatoires de la CAN Égypte 2019, ont été disputés ce week-end. Les Etalons du Burkina Faso ont vu l'Angola leur ravir le de...

25/03/2019

Le « Chat noir du Nayala » à la chasse des « souris » dans le gouvernement

Au moins, Emile Paré est constant avec lui-même et avec ses manières de faire et de penser. Dès le début de la gouvernance de Roch Marc Christian Kabor...

22/03/2019

Décidément, les terroristes ne lâchent pas prise !

Deux enseignants enlevés et tués. Un curé enlevé sans nouvelles. Des soldats tués après que leur véhicule ait sauté sur une mine. Deux individus retrou...

21/03/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





13:57:42