Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Course cycliste féminin : Pélagie S. Sanou a été la plus rapide sur la ligne d’arrivée

06/03/2019
00:00

Dans le cadre des activités commémoratives du 8-Mars 2019 dans les Hauts-Bassins, 31 coureuses de la commune de Bobo-Dioulasso ont rivalisé d’ardeurs sur une course cycliste féminine organisée ce mardi 5 mars 2019. Déroulée sur le boulevard de la Révolution, ces jeunes filles et femmes ont pris le départ de cette compétition sur une distance de 15 kilomètres.

En attendant la date du 8 mars 2019, la fête continue à Bobo-Dioulasso avec l’organisation de cette course cycliste féminine, organisée dans la matinée d’hier mardi 5 mars 2019.

«On avait prévu, environ soixante femmes dont 7 par arrondissement et 11 au niveau des forces de l’ordre et de sécurité. Ce matin, on a eu 31 dames qui ont pris part à la course cycliste». Telle est la déclaration du Directeur provincial des sports et des Loisirs du Houet, Seydou Kaboré à l’issue de la compétition. Ces jeunes et femmes sont venues des sept arrondissements et des forces de l’ordre et de la sécurité de la commune de Bobo-Dioulasso pour rivaliser d’ardeur. L’enjeu était de taille puis qu’elles devaient parcourir un circuit fermé de 3 kms en 5 fois avec des vélos de fortune. Après avoir pédalé durant plus d’une demi-heure, les dix premières à franchir la ligne d’arrivée de cette course cycliste ont été primées. Les prix ont varié de 5000 à 25000 FCFA. C’est Pélagie S. Sanou de l’arrondissement 5 qui est sortie en tête de lice en bouclant ainsi les 5 fois-3 kms. Bénéficiant de la somme de 25000 FCFA; la vedette de cette course cycliste féminine est repartie avec des «bonus» de 20000 FCFA et 10000 FCFA des autorités en plus de son prix officiel.

C’est avec le sourire aux lèvres qu’elle a exprimé sa joie. «Je suis très contente parce que j’ai gagné. Dans notre village (à Koro), on fait la course et on pédale tous les jours. C’est à cause de cela qu’on a gagné ici».

En effet, Pélagie S. Sanou a confié son enfant (qui est encore un nourrisson) à ses parents proches, pour participer à la compétition. Qu’elle a remportée avec brio. Ce courage lui a valu le soutien et l’admiration des autorités dont le Haut-commissaire du Houet, Lamine Soulama et du maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Sanou.

Qui a apprécié l’initiative de cette course organisée dans la semaine de la Journée internationale de la femme. «On a senti que les femmes étaient dans leur peau en faisant cette course cycliste. C’est une histoire de santé et de fête.» A-t-il ajouté.

Estimant que le rythme des coureuses à cette course cycliste était acceptable, le DP/ Sports et Loisirs, Seydou Kaboré, a indiqué que son équipe n’a pas pris le temps de calculer la vitesse moyenne. Donc, s’est focalisée sur les aspects techniques et le classement. Tous les acteurs qui ont pris la parole ont exprimé leur sentiment de joie quant au fait qu’il ne s’est pas produit d’incident grave lors de cette compétition.

Fatimata BELEM



12
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Les Etalons ne seront pas au rendez-vous de la CAN Égypte 2019

Les derniers matchs des éliminatoires de la CAN Égypte 2019, ont été disputés ce week-end. Les Etalons du Burkina Faso ont vu l'Angola leur ravir le de...

25/03/2019

Le « Chat noir du Nayala » à la chasse des « souris » dans le gouvernement

Au moins, Emile Paré est constant avec lui-même et avec ses manières de faire et de penser. Dès le début de la gouvernance de Roch Marc Christian Kabor...

22/03/2019

Décidément, les terroristes ne lâchent pas prise !

Deux enseignants enlevés et tués. Un curé enlevé sans nouvelles. Des soldats tués après que leur véhicule ait sauté sur une mine. Deux individus retrou...

21/03/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





14:34:00