Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Centre hospitalier universitaire Souro Sanou: L’humanisme et le mérite magnifiés par la direction

07/03/2019
00:00

Le mardi 5 mars 2019, la direction administrative du Centre hospitalier universitaire Souro Sanou (CHUSS) de Bobo-Dioulasso a réceptionné une salle de consultations pédiatriques pour la chirurgie. Des agents méritants, des admis à la retraite et des partenaires ont été magnifiés.

Rakizatou Malika Ouattara dite "Malika la Slameuse” est la «mère» donatrice d’une salle équipée de soins des enfants. En effet, suite à une rencontre avec le professeur Bandré Emile du service de chirurgie pédiatrie, la Slameuse a compris la nécessité de faire quelque chose pour le CHUSS, «la maison commune». Une salle de consultations au département de chirurgie pédiatrique a été repeinte, décorée et équipée pour le mieux-être des enfants. «En décidant de faire ce geste, nous nous sommes dits que c’était de notre devoir de concilier nos efforts pour rendre le service de pédiatrie plus adéquat afin de faire face aux maux des enfants. Mieux, on s’est dit que demain, on peut avoir un enfant à soigner ici dans ce service. J’espère qu’à travers mon geste, beaucoup de gens comprendront qu’il y a beaucoup à faire au niveau de cet hôpital. Pourquoi ne vont-ils pas emboîter le pas à nous, afin de donner plus de commodités dans le service rendu? Nous avons appuyé ce service à près d’un million de F CFA», a confié la donatrice, Malika la Slameuse.

Son geste a été bien accueilli par des mères d’enfants malades. Pour Mariam Ouédraogo, mère d’un enfant malade admis au même service, «l’acte de la donatrice est d’une importance capitale’. Car il permet de recevoir les enfants dans de bonnes conditions. «Nous souhaitons que d’autres bonnes volontés puissent lui emboîter le pas», a-t-elle souhaité.

Un bilan satisfaisant

Après la réception de la salle rénovée par Malika la Slameuse, Bakary Gustave Sanon, Directeur général (D.G) du CHUSS a dévoilé les activités menées au cours de 2018. Il a d’abord rappelé les conditions difficiles dans lesquelles l’année 2018 a commencé pour la «maison». Mais qu’à cela ne tienne! La première rencontre de redevabilité au personnel et aux usagers a pu se tenir pour la première fois. Le Centre de dialyse de Souro Sanou a été ouvert, la visite d’une délégation de Châlons-en-Champagne dans le cadre de partenariat médical, la rénovation de bâtiments et bien d’autres activités ont pu être menées. Des consultations et des soins, ainsi que des naissances ont été enregistrés en nombres importants. Tout ceci, selon le Directeur général du l’hôpital a été possible grâce à «l’engagement du personnel». Pour encourager les travailleurs à continuer sur cette lancée, les meilleurs acteurs ont été récompensés par des attestations de reconnaissance. Des partenaires de la «maison», de même que des agents admis à la retraite ont reçu des attestations d’encouragement de la direction. Loin d’être une occasion de présentation de vœux, le D.G du CHUSS trouve que cette cérémonie est pour la direction, «une occasion de voir ensemble ce qui a marché et ce qui ne l’a pas été. Une façon de mieux préparer l’avenir pour un service plus approprié pour le bonheur des usagers et même pour le personnel». Le parrainage de la cérémonie était assuré par la délégation régionale de la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Ouest.

Souro DAO



110
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Après Naaba Sonré du Boussouma, c’est le Kupiendieli du Gulmu

Ils avaient plusieurs points en commun. D'abord, ils sont tous rois. Tous les deux trente-unième de leur lignée. L'un du Boussouma, l'autre du Gulmu. I...

19/08/2019

Gouvernement/Syndicats, l’échauffement en attendant la rentrée

Au cours d'une conférence de presse ce mardi 13 août 2019, l'Unité d'action syndicale (UAS) a taclé le gouvernement en le traitant de « méprisant » et ...

16/08/2019

Ce qui s’est passé à Youga est extrêmement grave

Suite à la mort d'une personne étrangère sur laquelle un vigile aurait tiré dans l'enceinte de la mine d'or de Youga, des populations énervées n'ont pa...

14/08/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





01:09:46