Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Production d’or au Burkina: SEMAFO voit 2019 en rose

07/03/2019
00:00

SEMAFO SA, l’une des principales sociétés minières au Burkina Faso, prévoie une production record en 2019. C’est ce qui ressort d’un communiqué de la société mère, SEMAFO inc, rendu public mardi 5 mars 2019.

En effet «SEMAFO devrait atteindre de nombreux jalons en 2019, dont une production record de 390 000 à 430 000 onces d'or pour un CMTI situé entre 685 $ et 735 $ l'once» annonce le président et chef de la direction de SEMAFO, Benoît Desormeaux. Ce qui «devrait être la meilleure de l’histoire de SEMAFO». Ces prévisions reposent surtout sur une «combinaison des propriétés Bantou-Savary en cours pour produire un ensemble de terrains à l'échelle d'un district de 1 250 km² dans la prolifique ceinture de roches vertes de Houndé». Et sur des objectifs stratégiques 2019 qui sont surtout «d’augmenter et d’améliorer la durée de vie des mines à Boungou et Mana et de faire progresser nos deux projets en développement, Bantou-Savary et Nabanga».

En 2018 la production d’or annuelle consolidée était de 244 600 onces, pour des prévisions fixées entre 235 000 et 265 000 onces. Et les ventes d’or se sont élevées à «296,7 millions $». Les actionnaires ont empoché 0,34 $ par action contre 0,33 $ par action en 2017.

Ces chiffres de production de 2018 «excluent la production pré-commerciale de 12 000 onces à la mine Boungou», précise le communiqué. C’est dire donc que si les pronostics du président et chef de la direction de SEMAFO, Benoît Desormeaux, sont respectées, les actionnaires de SEMAFO devraient lécher encore les doigts, voire la main. Surtout si le cours de l’or fluctue à la hausse et que dans le même temps le cours du dollar monte.

Les réalisations de 2018 en matière d'exploration, de développement, de construction et d'exploitation à Boungou, Mana, Bantou et Nabanga permettent d’envisager 2019 sous de bons hospices. Et la société entend poursuivre ces efforts. Ainsi en 2019, elle va injecter dans les activités d’exploration «9 millions $ à Boungou, 4 millions $ à Mana, 3 millions $ à Bantou et 2 millions $ à Nabanga».

Aly KONATE

alykonat@yahoo.fr



13
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Les Etalons ne seront pas au rendez-vous de la CAN Égypte 2019

Les derniers matchs des éliminatoires de la CAN Égypte 2019, ont été disputés ce week-end. Les Etalons du Burkina Faso ont vu l'Angola leur ravir le de...

25/03/2019

Le « Chat noir du Nayala » à la chasse des « souris » dans le gouvernement

Au moins, Emile Paré est constant avec lui-même et avec ses manières de faire et de penser. Dès le début de la gouvernance de Roch Marc Christian Kabor...

22/03/2019

Décidément, les terroristes ne lâchent pas prise !

Deux enseignants enlevés et tués. Un curé enlevé sans nouvelles. Des soldats tués après que leur véhicule ait sauté sur une mine. Deux individus retrou...

21/03/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





13:57:01