Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Nouveau PNUD : Pour mieux répondre aux attentes des populations

11/03/2019
00:00

Réuni à Bobo-Dioulasso du 4 au 6 mars 2019 dans le cadre de sa retraite de travail, le personnel du Programme des Nations Unies au Burkina Faso, repart avec un nouveau visage de l’institution. Ce nouveau PNUD, selon des personnes ressources de l’institution, sera plus proche des populations afin de mieux répondre à leurs attentes.

 

Le PNUD a décidé au niveau le plus élevé, c’est-à-dire, celui du secrétaire général (SG) des Nations Unies, de se donner un nouveau visage. Ce visage dit que, «Le représentant résident du PNUD ne sera plus le représentant résident coordonnateur du Système des Nations Unies (SNU)». Il y aura donc un phénomène de rupture. «Le PNUD va s’occuper de ses activités et le SG de Nations Unies va nommer un coordonnateur résident chargé des différentes attentes des populations». La retraite de formation des 72 heures du staff du PNUD au Burkina Faso s’est donc tenue autour de cette nouvelle vision de l’institution. L’objectif étant de renforcer les capacités du personnel pour qu’il soit en phase avec ce nouveau visage du PNUD. Selon le professeur Claver Damiba, facilitateur des travaux de Bobo, «Le PNUD va davantage s’intéresser des priorités du pays». Au sortir des travaux de Bobo-Dioulasso, les participants, à commencer par les facilitateurs reconnaissent avoir fait des recommandations dont les retombées seront sensibles sur le terrain. En effet, à court terme, au plan structurel, le PNUD sera connu sous un nouveau visage. Pour le développement durable et inclusif, tout viendra de ce nouveau changement au niveau de la structure. Pour ce qui est du Burkina, plusieurs secteurs ont été pris en compte dans les échanges du personnel présent à Bobo-Dioulasso. Il s’agit entre autres, de la gestion du foncier, de l’énergie (solaire surtout), de l’hydraulique, du social (avec la prise en compte des femmes et des jeunes)…C’est comme l’a si bien noté le représentant résident du PNUD, OPIA Mensah Kumah, le personnel de Bobo avec «Un nouveau PNUD, plus efficace, plus transparent et plus apte à accompagner la population Burkinabè, son gouvernement et tous les partenaires au développement». La situation sécuritaire du Burkina Faso qui est une préoccupation nationale et urgente, une situation qui préoccupe des organisations internationales, a été prise en compte lors des échanges de Bobo. «Malgré les menaces au plan sécuritaire et les changements qui s’opèrent, le PNUD doit s’engager à accompagner le Burkina Faso vers un développement durable», confie Opia Mensah Kumah. Le même témoignage est fait par Aboubacar Oualy, un participant aux travaux de Bobo-Dioulasso. Pour lui, «Les trois jours de travaux ont été bénéfiques pour le personnel du PNUD en ce sens que nous repartons avec une nouvelle dynamique pour mieux répondre aux attentes des populations». Concernant les attentes et priorités des populations, six domaines essentiels ont été dégagés selon Aboubacar Oualy. Il s’agit entre autres, de l’énergie (avec l’électrification rurale) de la gestion de la terre (la plus grande ressource dont dispose le Burkina), des projets dits spécifiques pour les femmes et les jeunes, la maitrise et la gestion de l’eau… Le nouveau PNUD dont parle le personnel au sortir de la retraite de Bobo-Dioulasso se veut plus efficace et plus proche des populations. Ses différentes performances, selon le représentant résident, seront perceptibles sur le terrain dans les jours, mois et années à venir.

Souro DAO



7
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Les Etalons ne seront pas au rendez-vous de la CAN Égypte 2019

Les derniers matchs des éliminatoires de la CAN Égypte 2019, ont été disputés ce week-end. Les Etalons du Burkina Faso ont vu l'Angola leur ravir le de...

25/03/2019

Le « Chat noir du Nayala » à la chasse des « souris » dans le gouvernement

Au moins, Emile Paré est constant avec lui-même et avec ses manières de faire et de penser. Dès le début de la gouvernance de Roch Marc Christian Kabor...

22/03/2019

Décidément, les terroristes ne lâchent pas prise !

Deux enseignants enlevés et tués. Un curé enlevé sans nouvelles. Des soldats tués après que leur véhicule ait sauté sur une mine. Deux individus retrou...

21/03/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





13:58:44