Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Prise en charge de la femme enceinte : Cheval de bataille du district sanitaire de Dafra

12/03/2019
00:00

Du 11 au 14 mars 2019 a lieu au CMA de Dafra, une formation de sages femmes et professionnels de santé en charge de la femme enceinte. Une formation qui porte sur «les nouveaux paradigmes de la prise en charge holistique de la femme enceinte».

 

L’objectif de cette session de formation est de renforcer les compétences de professionnels de la santé commis à la prise en charge de la femme enceinte, dans la perspective de réduire le taux de mortalités maternelle et infantile, les accouchements à domicile. La trentaine de «participants sont issus des tous les 16 CSPS du district sanitaire de Dafra. Il s’agit essentiellement de sages-femmes, d’accoucheuses brevetées, d’accoucheuses auxiliaires et de maïeuticiens», selon Nambar Emmanuel Somé, Major du CSPS Guimbi Ouattara et coordonnateur de l’activité. Plusieurs modules seront abordés au cours de cette session de 4 jours. Il s’agit entre autres: de la gratuité des soins au profit des femmes enceintes et des enfants de 0 à 5 ans; de la préparation à l’accouchement à la lumière de l’éducation prénatale; de la communication psychique parents-enfants; de la préparation prénatale et le rôle des parents; des fondations psycho-généalogiques de la famille; de l’éducation prénatale naturelle dans les sociétés dites modernes; de la naissance en douceur:de l’ accueil et accompagnement du nouveau-né. Nambar Emmanuel Somé justifie l’importance de cette formation par le fait que «dans la formation de base, l’on apprend à la sage-femme comment faire les accouchements. En dehors de cela, il y a le volet psychique, psychologique de la mère qui n’est pas assez développé». Pour Ferdinand NGoulou, psychothérapeute et formateur, il faut voir la prise en charge de la femme dans toute sa globalité. Il ne s’agit plus seulement de s’intéresser au seul volet médical. Parce que «la grossesse n’est pas qu’un problème médical. C’est aussi un problème sociétal. En Afrique, la femme enceinte est une prise en charge de la société. Dans nos sociétés on sait qu’il y a une relation entre la mère et l’enfant pendant qu’il est encore dans le ventre de la mère. A travers l’initiation, l’on prépare les adolescents à devenir parents», dit-il.

Cette formation a vu le jour grâce au partenariat entre le Conseil de quartier de Kôkô (secteur 4 de Bobo) et l’association Enfance solidarité (France). Un partenariat dû à l’amitié entre le Major du CSPS Guimbi Ouattara, Nambar Emmanuel Somé, et certaines de ses connaissances en France. Il faut noter que le CSPS Gimbi Ouattara sis au quartier Kôkô relève du district sanitaire de Dafra. Si Lamine Diaby Kassamba, chef du quartier Kôkô qui a mis en place le Conseil de quartier salue la démarche de cet agent de santé, il déplore l’attitude des autorités auxquelles le dossier a été soumis et qui n’ont pas répondu à sa requête d’appui. «Au Burkina Faso, pour ne pas dire ici à Bobo, les gens ne voient pas ce qui rapporte. On vient pour former des sages-femmes pour que les bébés naissent dans de bonnes conditions, mais ça n’intéresse pas les gens. Ça m’a vraiment découragé. Il n’y a pas une autorité auprès de laquelle on n’a pas déposé le document pour expliquer ce qu’on veut faire. J’ai l’impression qu’on n’ouvre même pas le document pour regarder ce qu’il y a dedans. Mais, si c’est pour un djandjoba, les gens sont capables de sortir des millions pour qu’on chante le nom des gens».

Aly KONATE

alykonat@yahoo.fr



10
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Les Etalons ne seront pas au rendez-vous de la CAN Égypte 2019

Les derniers matchs des éliminatoires de la CAN Égypte 2019, ont été disputés ce week-end. Les Etalons du Burkina Faso ont vu l'Angola leur ravir le de...

25/03/2019

Le « Chat noir du Nayala » à la chasse des « souris » dans le gouvernement

Au moins, Emile Paré est constant avec lui-même et avec ses manières de faire et de penser. Dès le début de la gouvernance de Roch Marc Christian Kabor...

22/03/2019

Décidément, les terroristes ne lâchent pas prise !

Deux enseignants enlevés et tués. Un curé enlevé sans nouvelles. Des soldats tués après que leur véhicule ait sauté sur une mine. Deux individus retrou...

21/03/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





13:58:48