Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Commémoration nationale du 08 mars : Le cri de cœur de Koupèla pour la sécurité nationale

12/03/2019
00:00

Le Burkina Faso rend hommage à la femme à travers la célébration de la 162e journée internationale de la femme à Koupèla, dans la province du Centre-est. Placée sous le patronage de la Première Dame, madame Sika Kaboré cette célébration s’est faite autour du thème «contribution de la femme à l’édification d’un Burkina Faso de sécurité, de paix et de cohésion sociale».

Dans une situation d’insécurité généralisée suite aux attaques terroristes, la préoccupation fondamentale des populations reste encore la paix et la sécurité. Dans cette situation d’insécurité, les femmes sont les plus vulnérables et paient le plus lourd tribut dans les situations de conflits; d’où le choix du thème de cette année «contribution de la femme à l’édification d’un Burkina Faso de sécurité, de paix et de cohésion sociale». Restées pendant longtemps passives, les femmes entendent contribuer désormais à la préservation de la paix en restant débout pour défendre la patrie à l’image de la princesse Yennenga. Entre discours, prestations d’artistes et pannes d’électricité, cette cérémonie a mobilisé une grande foule pour cet hommage solennel à la femme, en cette 162ejournée internationale de la femme. Cette journée du 08 mars a été instituée et dédiée à la femme en 1977 par l’ONU, pour défendre les droits des femmes dans le monde. Cette cérémonie a été une occasion pour la Ministre de la femme de faire le bilan de l’application des recommandations faites au cours du 08 mars 2018. Dans le cadre du PNDES, plusieurs actions ont été menées par le gouvernement Burkinabè en faveur de la femme, dont quelques-unes ont été rappelées par la ministre Marie Hélène Laurence Ilboudo/Marshall. Il s’agit: dela tenue du forum national des femmes le 08 mars 2018 avec le Chef de l’Etat, de l’effectivité de la gratuité des soins pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans, de la délivrance d’actes de naissance à 17820 femmes, dont 4620 ont bénéficié de l’établissement de la carte nationale d’identité burkinabè, de la dotation de 87 associations de femmes en matériels pour la mise en œuvre de leurs activités de transformation et de production, de la dotation de 2100 femmes et filles en kits de production ou de transformation, de l’accompagnement de 250 femmes pour la formalisation de leurs entreprises, de la prise en charge des frais de formation de 60 adolescentes dans les filières de formation professionnelle innovante dans les régions du Centre-Nord, du Nord, de la Boucle du Mouhoun, de l’Est, et de la dotation de 500 femmes rurales en engrais. Autant d’actions menées en faveur de la femme. Cependant, l’application de certaines mesures comme la gratuité des soins ou de l’accouchement n’est pas effective dans tous les centres de santé. Nouvelle année, nouveaux défis; le Ministère de la femme s’est engagé devant cette population de Koupèla à renforcer la pleine participation des femmes à tous les niveaux de prises de décisions, à protéger les femmes et les filles de toutes formes de violences et de discrimination, à l’autonomisation socio-économique des femmes. Le Ministère s’engage surtout à veiller à l’implication effective des femmes dans les processus de construction et de préservation de la sécurité, de la paix et de la cohésion sociale. Dans cette lutte contre le terrorisme, les femmes ont un important rôle à jouer car elles sont des vecteurs de préservation de paix; d’où la nécessité de leur contribution dans cette lutte. Madame Ilboudo/Marshall a saisi l’occasion de cette cérémonie pour adresser ses vœux de nouvel an à la Première Dame et à l’épouse du Premier ministre. La patronne de la cérémonie, Sika Kaboré, épouse de Son Excellence monsieur Roch Marc Christian Kaboré, Président du Faso, a, quant à elle, rendu hommage à la femme, mère de l’humanité, la battante, celle qui se lève tôt et se couche tard. Elle n’a pas manqué rappeler le grand rôle que les femmes peuvent jouer dans la lutte contre l’extrémisme et la radicalisation, car elle reste celle qui éduque les enfants. Elle n’a pas manqué de saluer aussi la bravoure des forces de défense et de sécurité et l’appui des partenaires techniques et financiers au gouvernement burkinabè dans la protection des droits des femmes et dans la lutte contre l’extrémisme violent. Cette cérémonie a fait office en distinctions des personnes qui se battent aux côtés des femmes. 40 personnes ont été distinguées en tout, pour leur dévouement pour leurs actions sociales en faveur des populations vulnérables et en faveur des femmes. Parmi elles, 10 ont reçu la médaille de l’ordre du mérite de la santé et de l’action sociale avec agrafe santé et action sociale; les 30 autres personnes ont bénéficié de la médaille de l’ordre du mérite de la santé et de l’action sociale avec agrafe promotion de la femme. L’un des temps forts de cette cérémonie a été l’installation officielle de monsieur Fasnewendé Minoungou, dit Prince Akim, comme parrain régional des femmes de la région du Centre-Est. Sa mission est de conseiller et soutenir les femmes dans leurs activités dans la région, c’est sous des acclamations bien nourries que le Parrain a accepté cette mission d’accompagner les femmes de la région.

Armel Kimbie SOULAMA



9
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Les Etalons ne seront pas au rendez-vous de la CAN Égypte 2019

Les derniers matchs des éliminatoires de la CAN Égypte 2019, ont été disputés ce week-end. Les Etalons du Burkina Faso ont vu l'Angola leur ravir le de...

25/03/2019

Le « Chat noir du Nayala » à la chasse des « souris » dans le gouvernement

Au moins, Emile Paré est constant avec lui-même et avec ses manières de faire et de penser. Dès le début de la gouvernance de Roch Marc Christian Kabor...

22/03/2019

Décidément, les terroristes ne lâchent pas prise !

Deux enseignants enlevés et tués. Un curé enlevé sans nouvelles. Des soldats tués après que leur véhicule ait sauté sur une mine. Deux individus retrou...

21/03/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





14:46:24