Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Affaire de corruption à la mairie de Saaba : La jeunesse de ladite commune dément cette accusation

13/03/2019
00:00

La jeunesse de la commune de Saaba a animé une conférence de presse le samedi 09 mars 2019 à Saaba. Cette conférence avait pour but de répondre à la sortie médiatique de certains partisans du MPP accusant le maire de corruption. «Tout va bien à la mairie et il n’y a pas de problème au niveau de la gestion du maire», c’est le message donné par Zakaria Kinda, l’un des géniteurs de cette sortie médiatique.

Qu’est-ce qui se passe dans la commune rurale de Saaba? Une question très difficile à répondre. On se rappelle que le mercredi 05 mars dernier, des partisans du parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès avait tenu une conférence de presse. Au cours de cette conférence, les organisateurs, en la personne de Landry Ouangrawa et ses collaborateurs, avaient soulevé quelques problèmes que vit la commune. Pour eux, ils y a des choses pas claires qui se passent dans la commune et ils avaient dénoncé entre autres, une mauvaise gestion des ressources de la commune par le maire. Pire, ils l’accusent de corruption. Des accusations qui n’ont pas plu à tout le monde. C’est ainsi que le samedi 09 mars 2019, une autre coalition des jeunes de la commune de Saaba, convie aussi à leur tour les hommes de médias. Une conférence au cours de laquelle, ils ont condamné les accusations faites par Landry Ouangrawa. Selon Zakaria Kinda, qui a présidé cette conférence, cette situation n’honore pas la commune et il condamne avec la dernière énergie cet acte. «Nous, populations averties de Saaba, condamnons ces déclarations sans fondement de ces gens animés de mauvaise volonté de déstabilisation et de remise en cause de la cohésion sociale (…)», déclare Zakaria Kinda. Pour lui, si réellement, tel est le cas, que ces hommes apportent les preuves aux institutions compétentes et justice sera rendue; au cas contraire, il n’y a pas lieu de ternir l’image de la commune par des conflits qui semblent être des problèmes internes d’un parti. L’union et la cohésion doivent être les maîtres-mots de la jeunesse de la commune. Au regard de ce jet de pierres entre les jeunes de Saaba, il y a de quoi s’inquiéter sur l’avenir de cette commune. Une commune dans laquelle il fait bon vivre. Par conséquent, il serait donc, dans l’intérêt des premiers responsables de cette commune, d’éteindre vite cette braise avant qu’elle ne devienne une grande flamme. Par ailleurs, Zakaria Kinda appelle donc la population à la vigilance et à la sérénité. Par conséquent, il met en garde tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, travaillent pour la déstabilisation de la commune. Il a enfin invité les filles et fils de la commune de Saaba à l’union et la cohésion sociale pour un développement meilleur de la ladite commune.

Aubin OUEDRAOGO



10
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Les Etalons ne seront pas au rendez-vous de la CAN Égypte 2019

Les derniers matchs des éliminatoires de la CAN Égypte 2019, ont été disputés ce week-end. Les Etalons du Burkina Faso ont vu l'Angola leur ravir le de...

25/03/2019

Le « Chat noir du Nayala » à la chasse des « souris » dans le gouvernement

Au moins, Emile Paré est constant avec lui-même et avec ses manières de faire et de penser. Dès le début de la gouvernance de Roch Marc Christian Kabor...

22/03/2019

Décidément, les terroristes ne lâchent pas prise !

Deux enseignants enlevés et tués. Un curé enlevé sans nouvelles. Des soldats tués après que leur véhicule ait sauté sur une mine. Deux individus retrou...

21/03/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





13:55:50