Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Relance de production cotonnière du Burkina: Pour mieux filer le même coton ensemble

15/03/2019
00:00

Au terme de trois journées d’intenses travaux qui ont réuni plus de 450 acteurs de la filière coton, la cérémonie de clôture de l’atelier national sur la relance durable de la production cotonnière du Burkina Faso a eu lieu le mercredi 13 mars 2019 à Ouagadougou. Sous la présidence du ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré.

Producteurs de coton, sociétés cotonnières, chercheurs, organisations professionnelles agricoles, administration publique, partenaires techniques et financiers, institutions financières et d’assurances. Ils étaient tous là pendant ces trois jours, pour la même cause. Ce qui leur a permis d’approfondir le diagnostic de la stagnation, voire de la baisse de la productivité et de la production cotonnière. Ils ont aussi identifié et proposé des actions et mesures à mettre en œuvre pour une relance durable effective de la production cotonnière dès la campagne 2019-2020 et tracé des pistes d’actions pertinentes et des recommandations. Cela démontre que la filière coton a gagné à la fois en maturité et en professionnalisme.

De ces journées, le ministre du Commerce, Harouna Kaboré retient entre autres, «la volonté manifeste des participants à mettre en place une stratégie cohérente, afin de relever le défi de la relance durable de la production cotonnière du Burkina Faso». Dans cette optique, au nom du gouvernement, le ministre Harouna Kaboré «a salué la qualité des réflexions et rassuré que le comité de haut niveau mis en place pour le suivi de la relance de la production cotonnière du Burkina Faso, «examinera diligemment les recommandations faites et les portera à l’attention du gouvernement qui jouera son rôle et sa partition dans la mise en œuvre, étant donné que chaque partie prenante a son rôle à jouer».

Relever le défi en synergie d’action

La mise en œuvre de ces recommandations sur le terrain, devrait permettre au Burkina Faso de retrouver sa place de pays leader dans la production cotonnière en Afrique; et au coton de jouer son rôle de moteur de l’économie nationale. De même, afin de donner toutes les chances pour l’atteinte de cet objectif, un groupe de sages qui comprendra des personnalités influentes dans le monde rural sera mis en place afin d’accompagner la mission du comité de haut niveau. «C’est donc dire que c’est ensemble, main dans la main que nous réussirons à relever ce défi», a précisé le ministre.

Le gouvernement pour sa part, poursuivra sa dynamique d’orientation, d’accompagnement et de soutien à la filière coton. Des dispositions seront prises notamment en ce qui concerne la qualité des intrants, leur accessibilité et l’amélioration du prix d’achat du coton graine en vue de créer les conditions favorables pour une bonne campagne cotonnière en 2019-2020. Dores et déjà, le ministre a indiqué que les sociétés cotonnières s’engagent à contribuer financièrement à accompagner l’apurement des impayés internes des producteurs. En ce qui concerne les impayés externes, l’Etat s’engage à faire un plaidoyer auprès des banques afin de trouver des pistes devant permettre aux producteurs concernés de les apurer tout en poursuivant la production cotonnière. L’Association interprofessionnelle du coton du Burkina (AICB) a été invitée à tenir en début avril 2019, son Assemblée générale ordinaire en vue de statuer et de délibérer au titre de la prochaine campagne sur les prix d’achat du coton et de cession des intrants en tenant compte des tendances actuelles des cours mondiaux du coton. Pour le Directeur général de la SOFITEX, Wilfried Yaméogo, «la relance durable de la filière cotonnière doit être effective à travers l’implication de toutes les parties prenantes».

Jules TIENDREBEOGO



9
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Les Etalons ne seront pas au rendez-vous de la CAN Égypte 2019

Les derniers matchs des éliminatoires de la CAN Égypte 2019, ont été disputés ce week-end. Les Etalons du Burkina Faso ont vu l'Angola leur ravir le de...

25/03/2019

Le « Chat noir du Nayala » à la chasse des « souris » dans le gouvernement

Au moins, Emile Paré est constant avec lui-même et avec ses manières de faire et de penser. Dès le début de la gouvernance de Roch Marc Christian Kabor...

22/03/2019

Décidément, les terroristes ne lâchent pas prise !

Deux enseignants enlevés et tués. Un curé enlevé sans nouvelles. Des soldats tués après que leur véhicule ait sauté sur une mine. Deux individus retrou...

21/03/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





13:56:02