Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Noussondia 2019 : C’est du 21 au 30 mars à Bobo

15/03/2019
00:00

Du 21 au 30 mars 2019, la ville de Bobo-Dioulasso va abriter la deuxième édition de l’atelier de formation artistique et culturel dénommé «Noussondia». A moins d’une semaine de l’ouverture, les organisateurs ont annoncé les couleurs au cours d’une conférence de presse, qu’ils ont organisé ce jeudi 14 mars 2019 à l’Institut français de Bobo-Dioulasso.

A l’affiche de cette deuxième édition de Noussondia, les organisateurs promettent des formations, des projections, des conférences et des spectacles pour défendre la cause des enfants. «Contribuer à la création de conditions favorables à l’inclusion des enfants en situation du handicap à travers l’éducation culturelle et artistique». C’est l’objectif du projet«Noussondia», initié par l’Association Art au-delà du handicap (ADH). Cette association créée en mars 2016, présente son projet «Noussondia», comme un atelier de formation artistique et culturel. Et qui signifiant aussi en langue bambara «la bonne humeur». Ainsi, «Noussondia 2019 s’étalera sur 10 jours au profit de 55 enfants venus des Hauts-Bassins dont 35 vivant avec un handicap et 20 autres non handicapés. «L’éducation inclusive, gage d’un développement soutenu». C’est le thème de cette édition qui permettra aux enfants de communier dans trois disciplines: la langue des signes, la danse et le théâtre.

Placée sous le parrainage du ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et des Langues, Stanislas Ouaro et le co-parrainage du Siaka Coulibaly, promoteur de Primo oil SA, cette édition devrait enregistrer l’organisation de spectacles grands publics en plus des projections et des témoignages de personnes ayant vaincu leur handicap.

Saisissant l’occasion de cette rencontre, le promoteur de l’ADH», Yaya Sanou, a annoncé la participation de l’association «Famu danse» du Mali avec 13 enfants sourds-muets. Pays invité d’honneur, cette participation devrait permettre aux enfants de décomplexer sur leur situation car, la surdité n’est pas une fatalité.

Cette conférence a également servi de cadre pour faire l’état des lieux du budget alloué à l’organisation de cet atelier. Aussi, lancent-ils les doléances aux bonnes volontés qui veulent soutenir la cause de ces enfants à le faire pour la réussite des activités socioculturelles et éducatives. Dont le lancement est prévu, dans la matinée du 21 mars prochain à l’Ecole nationale des enseignants du primaire (ENEP) de Bobo.

Fatimata BELEM



7
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Les Etalons ne seront pas au rendez-vous de la CAN Égypte 2019

Les derniers matchs des éliminatoires de la CAN Égypte 2019, ont été disputés ce week-end. Les Etalons du Burkina Faso ont vu l'Angola leur ravir le de...

25/03/2019

Le « Chat noir du Nayala » à la chasse des « souris » dans le gouvernement

Au moins, Emile Paré est constant avec lui-même et avec ses manières de faire et de penser. Dès le début de la gouvernance de Roch Marc Christian Kabor...

22/03/2019

Décidément, les terroristes ne lâchent pas prise !

Deux enseignants enlevés et tués. Un curé enlevé sans nouvelles. Des soldats tués après que leur véhicule ait sauté sur une mine. Deux individus retrou...

21/03/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





13:54:59