Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Assurance maladie universelle: L’ONG Help pour son opérationnalisation dans les Hauts-Bassins

22/03/2019
00:00

Réunis en atelier de concertation sur la problématique d’accès aux soins pour tous les 19 et 20 mars 2019, des acteurs de la santé dans les Hauts-Bassins ont diagnostiqué la situation et fait des propositions de solutions.

L’atelier a été organisé par l’ONG Help Hilfe zur Selbsthilfe, en consortium avec les ONG AGIR et ODSAD. Projet de promotion des droits à la santé de l’enfant et de la mère dans les Hauts-Bassins, cet atelier a travaillé sur comment réussir l’opérationnalisation de l’assurance maladie universelle préconisée par l’Etat. C’est pourquoi, durant les échanges, les participants aux travaux ont énuméré des facteurs principaux, qui sont des freins à la réussite de cette politique de droits à la santé. Il faut dire que, le projet qui a démarré en mars 2018, a conduit des études participatives. De ces études, il ressort que les principaux facteurs du non accès aux soins pour les couches vulnérables (enfants et femmes) sont divers. Mais les essentiels selon Adama Héma chef du projet sont entre autres, le manque de moyens financiers, l’accueil, l’incompréhension entre l’agent de santé et le patient, le peu de disponibilité des centres de santé à proximité avec des routes en mauvais état….Les deux jours d’échanges ont donc permis de capitaliser ces pistes, pour voir quelles solutions envisager. Avec la contribution des acteurs de santé dans la région, des mesures correctives ont été retenues, pour permettre de résoudre tant soit peu les dysfonctionnements. Tous les acteurs de santé dans les Hauts-Bassins sont informés des difficultés ainsi que du mécanisme de résolution de ces difficultés partagées par tous. Financé par l’Union Européenne, cet atelier du projet Help vise la bonne mise en œuvrede l’assurance maladie universelle, dont la gratuité des soins décrétés par le gouvernement est la porte d’entrée. L’Ouverture des travaux a été présidée par Antoine Atiou, gouverneur de la région des Hauts-Bassins. Des responsables administratifs et des élus locaux de la région ont participé aux travaux. Une façon de capitaliser des contributions diverses, pour mieux agir. Toute chose qui entre en droite ligne de l’objectif du projet qui est, l’amélioration de l’accès aux soins des groupes vulnérables bénéficiaires à travers la réduction des difficultés. C’est pourquoi, la présence des décideurs et autres acteurs de santé dans la région était nécessaire.

Souro DAO



22
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Ainsi, ils sont allés en grève pour deux jours

Jusqu'à la dernière minute, on croyait que le gouvernement allait trouver solutions aux préoccupations du Syndicat national des travailleurs de la sant...

18/04/2019

Blaise à Roch, la réconciliation est bien possible

C'est Jeune Afrique qui a donné l'information; immédiatement reprise par les réseaux sociaux. Blaise Compaoré aurait écrit à Roch Marc Christian Kaboré...

17/04/2019

Filière cotonnière, maintenant allons au champ

Les bonnes nouvelles qu'on attendait du côté de l'Association interprofessionnelle de coton du Burkina (AICB) sont tombées. Le prix du kilogramme du co...

16/04/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





15:57:33