Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Jalsa Salana du Burkina Faso : Du 29 au 31 mars prochains pour renforcer la fraternité

25/03/2019
00:00

La jama’at islamique Ahmadiyya du Burkina Faso tiendra du 29 au 31 mars prochains à Kouba, la 28ème conférence annuelle dénommée «Jalsa Salana». Le président du comité national d’organisation, Abdouramane Diallo était face à la presse pour parler de l’état d’avancement des préparatifs. C’était en présence du président de la communauté, Amir, Mahmood Nasir Saqib.

«C’est assurément dans le souvenir d’Allah que les cœurs trouvent la tranquillité». C’est sous ce thème que se tiendra du 29 au 31 mars prochains la 28ème conférence annuelle dénommée «Jalsa Salana» à Kouba, dans la commune de Koubri. Le président du comité national d’organisation, Abdouramane Diallo, a noté que «la thématique de cette conférence annuelle a pour but de rappeler à l’homme, l’objectif de sa création, ses obligation envers son créateur et de lui fournir les moyens par lesquels il pourra atteindre quiétude et tranquillité du cœur». L’objectif est de renforcer la fraternité entre les membres de la communauté, de partager avec tous les sympathisants sur les valeurs de l’islam, d’échanger sur les questions qui touchent à l’islam et les problèmes contemporains. De même, renforcer et échanger avec les membres de la société civile sur les questions brûlantes qui impliquent la religion et communier, aux fins de promouvoir la paix et la fraternité dans le monde. Il faut noter que plus de 10000 membres des 13 régions du Burkina Faso sont attendus sur le site. Aussi, des participants du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Mali, du Niger, du Togo, du Royaume Uni, de la France, de l’Allemagne et du Pakistan seront de la conférence. Des autorités administratives, coutumières et religieuses prendront part à la cérémonie d’ouverture. Pour la communauté, «L’islam nous enseigne que si l’homme n’apprend pas à vivre en paix avec lui-même et avec ses congénères, il ne pourra pas vivre avec Dieu. Dans l’islam, vous trouverez la paix et la tranquillité du cœur en vous soumettant à la volonté de Dieu». En rappel, au Burkina Faso la communauté existe officiellement depuis 1986 et est implantée dans toutes les régions et provinces du pays.

Jules TIENDREBEOGO 

23
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Ainsi, ils sont allés en grève pour deux jours

Jusqu'à la dernière minute, on croyait que le gouvernement allait trouver solutions aux préoccupations du Syndicat national des travailleurs de la sant...

18/04/2019

Blaise à Roch, la réconciliation est bien possible

C'est Jeune Afrique qui a donné l'information; immédiatement reprise par les réseaux sociaux. Blaise Compaoré aurait écrit à Roch Marc Christian Kaboré...

17/04/2019

Filière cotonnière, maintenant allons au champ

Les bonnes nouvelles qu'on attendait du côté de l'Association interprofessionnelle de coton du Burkina (AICB) sont tombées. Le prix du kilogramme du co...

16/04/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





15:59:17