Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Stade Sangoulé Lamizana : Une « ville sportive » en gestation

01/04/2019
00:00

Le samedi 30 mars 2019, le ministre des Sports et des Loisirs a expliqué lors d’une conférence publique, la politique gouvernementale sur la promotion du sport, dont le cas spécifique de la ville de Bobo-Dioulasso.

 

Présent à Bobo-Dioulasso dans le cadre du Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM), le ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou, sur invitation d’acteurs sportifs de Sya, a expliqué la politique gouvernementale en matière de promotion du sport avec une précision sur des réalisations dont bénéficiera Bobo-Dioulasso. Dès le début de ses déclarations, il a informé que le stade Sangoulé Lamizana qui est beaucoup dégradé (panne d’éclairage, gazon dégradé en plusieurs endroits, tableau d’affichage non fonctionnel…) sera bientôt rénové. Autour du même stade, sera construite,les jours et mois à venir, une ville sportive. En effet, l’espace tout autour du stade Sangoulé Lamizana sera mis à exploitation pour la construction de banques, de pharmacies, de restaurants, d’hôtels…En retour, toutes les personnes qui auront bénéficié de l’espace autour du stade doivent réaliser des infrastructures sportives. «Nous n’allons pas vendre notre espace. Mais nous allons troquer les lieux contre des infrastructures sportives», a expliqué le ministre Azoupiou. L’ASFB et le RCB, deux clubs opposés aux cavaliers pour l’exploitation du terrain dit hippodrome, auront chacun un terrain construit par le ministère. En plus de ces deux terrains, le ministère prévoit construire quatre autres terrains à Bobo-Dioulasso sur les 350 prévus au plan national. Dans le souci d’avoir des perles rares, le ministère entend mettre l’accent sur la formation. Selon le ministre, c’est la vision du Président du Faso qui ne veut pas que la pratique du sport piétine sur les études et vice-versa. Initié par Adama Sanou (coordonnateur du projet de construction et d’équipement des hôpitaux de districts) et compagnie, le ministre lance un appel aux autres régions, d’exprimer des besoins similaires, pour qu’ensemble, des débats constructifs soient menés, pour le développement du sport dans son ensemble.

Souro DAO



41
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Des Burkinabè réfugiés chez eux, au Burkina Faso

Il y a quelques années en arrière, personne n'aurait cru qu'un jour des Burkinabè pouvaient se retrouver refugiés chez eux au Burkina. Et pourtant, c'e...

14/06/2019

Blaise Compaoré s’approche du Burkina, François s’en éloigne

De plus en plus, le président Blaise Compaoré multiplie les vœux de regagner le Burkina Faso. Sa terre natale où il a été président pendant 27 ans. Ce ...

13/06/2019

Simon, ne les appelez pas quand vous n’allez pas vous entendre

L'opposition politique demande que le dialogue initié par le président du Faso prenne en compte les questions sociales, économiques et sécuritaires au ...

12/06/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





20:53:14