Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Écrire au féminin : Taafé vision a encadré dix projets cinématographiques de femmes

02/04/2019
00:00

Avec le soutien et le financement du Fonds de développement culturel et touristique, Taafé vision a retenu dix projets de femmes qui ont été présentés au cours d’une restitution, le jeudi 28 mars à l’espace culturel Gambidi en présence de Madame Makaiza Dao, représentant le DG du Fonds de développement culturel et touristique.

 

«Les femmes ont des talents»; c’est ce que la représentante du DG du Fonds de développement culturel et touristique, Makaiza Dao a dit, après avoir pris connaissance des dix projets retenus. Elle ira plus loin en affirmant que ce «projet aura de l’impact».Pour cette première édition d’Ecrire au féminin, indiquera Azaratou Ouédraogo/ Bancé, présidente de Taafé vision, «le thème qui a été imposé cette année est: «une femme forte» aux fins d’impacter durablement la société. Pour elle, ces projets de films vont au-delà des simples débats entre hommes et femmes. La présidente de l’association Taafé vision pécisera: «Ecrire au féminin» a consisté en une série d’ateliers de formation en écritures de synopsis sur dix courts métrages au sujet des femmes. Cette série d’ateliers constitue la première partie du programme et la seconde sera consacrée à l’accompagnement des lauréats à la recherche de producteurs pour la réalisation des films. Les auteures ont eu l’opportunité de présenter leurs projets. Parmi lesquels celui d’Assouan Soma intitulé «Je fais mon bonheur». Elle y raconte l’histoire d’une femme titulaire d’une licence à la recherche de travail pour aider sa mère. Elle découvre que son mari est l’obstacle à sa réussite. Quant à Azata Soro, son projet s’appelle «Aïcha». Il est l’histoire d’une petite fille de 13 ans, pris dans l’étau du terrorisme et qui voit son école fermée par les terroristes. Pour Alizée Seynou son projet a pour titre «A la place de mon père», et évoque l’histoire d’une fille qui passera par toutes les étapes, partant de la richesse à la pauvreté, en passant par bien de tourments. Quant à «La danse de la vie» de Nawidinbasba Carine Marie Céline Yaméogo, le film raconte la vie de deux amies d’enfance diplômées mais sans travail. Elles vont développer des stratégies pour survivre. «Cœur de mère» de Lauren Providencia Sanou parle de l’histoire d’une veuve, mère de trois enfants, qui apprend qu’elle est atteinte d’une maladie incurable et qui se questionne sur l’avenir de ses enfants. Nadège Gwladys Delwendé Naré, évoque dans son projet la vie d’une fillette qui a perdu son père. Le projet «le prix de la terre» de Mahouli Mayang raconte l’histoire d’une femme dans une société où la femme n’a pas le droit d’hériter de son mari. «Cette histoire est quelque peu autobiographique», dira-t-elle, car elle est de nationalité tchadienne.

Créée il y a de cela trois ans, Taafé vision est une association qui ambitionne œuvrer à une plus grande représentativité de la femme dans l’industrie cinématographique, avec plus de comédiennes et de techniciennes; avec des rôles valorisants. D’où le projet «Ecrire au féminin».

 

Firmin OUATTARA

37
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Des Burkinabè réfugiés chez eux, au Burkina Faso

Il y a quelques années en arrière, personne n'aurait cru qu'un jour des Burkinabè pouvaient se retrouver refugiés chez eux au Burkina. Et pourtant, c'e...

14/06/2019

Blaise Compaoré s’approche du Burkina, François s’en éloigne

De plus en plus, le président Blaise Compaoré multiplie les vœux de regagner le Burkina Faso. Sa terre natale où il a été président pendant 27 ans. Ce ...

13/06/2019

Simon, ne les appelez pas quand vous n’allez pas vous entendre

L'opposition politique demande que le dialogue initié par le président du Faso prenne en compte les questions sociales, économiques et sécuritaires au ...

12/06/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





20:43:40