Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Campagne cotonnière 2019-2020 : L’AICB prend des mesures fortes pour booster la production

15/04/2019
00:00

A l’orée du démarrage de la campagne cotonnière, l’association interprofessionnelle du coton du Burkina (AICB)a tenu sa traditionnelle conférence de presse. Il s’est agi pour le président de l’AICB Biehoun Bambou et les autres membres, de donner les orientations pour la nouvelle campagne et de fixer le «prix plancher» à l’achat du coton graine cette année. Cette rencontre au sommet s’est tenue le samedi 13 avril 2019, en son siège à Ouaga 2000, en présence des producteurs et des responsables des sociétés cotonnières du Burkina.

Pour cette campagne cotonnière, compte tenu des perspectives des cours du coton sur le marché mondial et des dispositions du règlement technique du fonds de Lissage et de la subvention de l’État de 5 FCFA /kg, le prix d’achat plancher du coton graine a été fixé à 265 FCFA /kg pour le coton premier choix, et le deuxième choix à 240 FCFA /kg. L’Assemblée générale de l’AICB a aussi fixé les prix de cession des intrants essentiels, à savoir les semences de coton conventionnel, le sac de 30 kg à 760 FCFA au comptant et 806 FCFA à crédit, le sac de 40 kg à 1019 FCFA au comptant et 1080 FCFA à crédit, le sac de 45 kg à 1141 FCFA au comptant et 1209 FCFA à crédit et le délinté de 15 kg à 3073 FCFA au comptant et 3257 FCFA à crédit. Les prix des engrais et des insecticides ont été aussi fixés. Ainsi l’engrais composé NPKSB de 50 kg 13208 au comptant et 14000 FCFA, l’engrais azoté Urée de 50 kg à 13208 FCFA et 14000 FCFA à crédit et un traitement à l’hectare avec l’insecticide EC à 3585 FCFA au comptant et 3800 FCFA à crédit et l’insecticide EC à 7358 FCFA au comptant et 7800 FCFA. Ces décisions fortes prises, font partie des recommandations des producteurs qui ont permis de prendre trois mesures urgentes pour satisfaire aux attentes des producteurs. Il s’est agi d’examiner les impayés internes et externes. Ce qui permet selon le secrétaire à l’information de l’AICB Ali Compaoré de rentabiliser les exploitations. L’AICB, selon lui, a dégagé une contribution de 4350 milliards FCFA pour régler les impayés internes. Aussi, des efforts ont été faits pour baisser le prix de cession des intrants aux producteurs. L’état a consenti un effort financier de 13627 milliards FCFA, qui va permettre de réduire le coût des intrants et la dernière décision forte est la hausse du «prix d’achat plancher» du coton graine à 15 FCFA.

Les objectifs de la nouvelle campagne cotonnière

L’AICB a reconnu que les ambitions initiales de la campagne cotonnière écoulée qui était de 800000 tonnes de coton graine n’ont pu être atteintes en dépit des dispositions et mesures incitatives prises en avril 2018. La production enregistrée s’est établie à 436000 tonnes de coton graine, soit une baisse de 29%. Cette baisse entraînera un recul considérable du Burkina au classement général des producteurs de coton africain. Ainsi, le Burkina Faso se classe 4ème avec cette production, après le Bénin 675000 tonnes, le Mali 653000 tonnes et la Côte d’ivoire 455000 tonnes. Si apparemment c’est la SOFITEX qui a le plus subi cette situation, les autres sociétés cotonnières ont connu un recul de 29%, soit 89000 tonnes pour la SOCOMA et 36000 tonnes pour Faso coton. Les choses s’annoncent toutefois sous de bons hospices pour la nouvelle campagne cotonnière 2019-2020, avec les actions et mesures du nouveau plan d’actions de relance durable de la production. L’AICB a fixéun objectif de production nationale de coton graine de 800000 tonnes comme la campagne passée, soit un objectif de rendement aux champs de 1000 kg/ha en moyenne.

Firmin OUATTARA



4
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Ainsi, ils sont allés en grève pour deux jours

Jusqu'à la dernière minute, on croyait que le gouvernement allait trouver solutions aux préoccupations du Syndicat national des travailleurs de la sant...

18/04/2019

Blaise à Roch, la réconciliation est bien possible

C'est Jeune Afrique qui a donné l'information; immédiatement reprise par les réseaux sociaux. Blaise Compaoré aurait écrit à Roch Marc Christian Kaboré...

17/04/2019

Filière cotonnière, maintenant allons au champ

Les bonnes nouvelles qu'on attendait du côté de l'Association interprofessionnelle de coton du Burkina (AICB) sont tombées. Le prix du kilogramme du co...

16/04/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





15:29:00