Arrondissement n°5 : Plus de 60 légalisations de mariages à la célébration du 8 mars 2019

15/04/2019
00:00

A chaque célébration de la Journée internationale de la femme, l’arrondissement n°5 de Bobo-Dioulasso permet à des couples de réaliser leur rêve d’union légale. La date du 8 mars 2019, célébrée en différée, a permis à plus de 60 couples de légalement se dire «Oui», devant le maire.

Cinquante-deux couples. C’est le nombre des mariages signés à l’arrondissement n°5 le samedi 6 avril 2019. Officiés par le deuxième adjoint au maire de l’arrondissement n°5, ces mariages entrent dans le cadre de la célébration en différée de la date du 8 mars 2019. Chaque année, l’arrondissement n°5 donne l’occasion à des couples de légaliser leur union. C’est donc une tradition qui a été respectée ce samedi 6 avril 2019. Avant que le deuxième adjoint au maire ne procède aux différents actes de mariage, le premier adjoint au maire avait prodigué des conseils aux différents mariés. Une lecture officielle du code de la famille a également été faite, pour que chaque marié (e) puisse comprendre la loi en la matière. Bien avant la signature officielle des actes de mariage des 52 couples, d’autres couples des villages rattachés à l’arrondissement n°5 étaient passés devant le maire, pour la même cause. Ce sont donc plus de 60 couples dont les unions ont été légalisés à l’arrondissement n°5 de Bobo, lors de la célébration de la Journée internationale de la femme, édition 2019. Un acte positivement apprécié par l’ensemble des mariés, qui ont remercié le conseil d’arrondissement de Dafra et souhaité que des couples qui attendent cette date précieuse dans leur vie, puissent avoir des opportunités de se dire légalement Oui devant l’autorité compétente en la matière.

Souro DAO



48
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Ces affaires qui n’arrangent pas le président Roch Kaboré

C'est aujourd'hui mercredi 26 février qu'une quarantaine d'organisations syndicales va se réunir à partir de 15 heures pour définir la conduite à tenir f...

26/02/2020

Application de l’IUTS, c’est plutôt une question d’opportunité

L'application de l'Impôt unique sur les traitements et salaires des agents du public va continuer de rythmer le climat social au Faso. Jusqu'à ce que... ...

25/02/2020

Les Bobolais veulent leur hôpital «chinois»

Après le rétablissement de la relation diplomatique, en mai 2018, le Burkina Faso et la République populaire de Chine œuvrent de façon inlassable pour le...

21/02/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





23:47:04