Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Arrondissement n°5 : Plus de 60 légalisations de mariages à la célébration du 8 mars 2019

15/04/2019
00:00

A chaque célébration de la Journée internationale de la femme, l’arrondissement n°5 de Bobo-Dioulasso permet à des couples de réaliser leur rêve d’union légale. La date du 8 mars 2019, célébrée en différée, a permis à plus de 60 couples de légalement se dire «Oui», devant le maire.

Cinquante-deux couples. C’est le nombre des mariages signés à l’arrondissement n°5 le samedi 6 avril 2019. Officiés par le deuxième adjoint au maire de l’arrondissement n°5, ces mariages entrent dans le cadre de la célébration en différée de la date du 8 mars 2019. Chaque année, l’arrondissement n°5 donne l’occasion à des couples de légaliser leur union. C’est donc une tradition qui a été respectée ce samedi 6 avril 2019. Avant que le deuxième adjoint au maire ne procède aux différents actes de mariage, le premier adjoint au maire avait prodigué des conseils aux différents mariés. Une lecture officielle du code de la famille a également été faite, pour que chaque marié (e) puisse comprendre la loi en la matière. Bien avant la signature officielle des actes de mariage des 52 couples, d’autres couples des villages rattachés à l’arrondissement n°5 étaient passés devant le maire, pour la même cause. Ce sont donc plus de 60 couples dont les unions ont été légalisés à l’arrondissement n°5 de Bobo, lors de la célébration de la Journée internationale de la femme, édition 2019. Un acte positivement apprécié par l’ensemble des mariés, qui ont remercié le conseil d’arrondissement de Dafra et souhaité que des couples qui attendent cette date précieuse dans leur vie, puissent avoir des opportunités de se dire légalement Oui devant l’autorité compétente en la matière.

Souro DAO



13
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Réfugiés internes, une bombe à retardement

Des Burkinabè ont quitté leurs villages, disent-ils, pour des raisons de sécurité. Aussi, de leur propre gré, ils ont élu domicile dans des écoles à Ou...

20/06/2019

Réquisitions du parquet, ce n’est pas encore le verdict

Le parquet militaire, dans le cadre du procès du coup d'Etat du 15 septembre 2015 a fait ses réquisitions. Qui, il faut le souligner avec force, n'ont ...

19/06/2019

Banfora, le trône de Fadouga qui menace le vivre-ensemble

Il semble que tout était mis en œuvre pour en arriver-là. Des morts, des dégâts matériels importants, des populations divisées, une ville sous tension....

18/06/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





16:17:31