S’il l’a fait, c’est tant mieux !

24/04/2019
00:00

Pendant longtemps, des voix se sont élevées pour demander au président Roch Marc Christian Kaboré de négocier avec les groupes terroristes qui, depuis 2015, endeuillent le Burkina Faso. Ce sont plusieurs centaines de personnes civiles et militaires qui ont été tuées ou blessés. En négociant donc avec ces groupes, Roch ne fait qu’appliquer ce qui semble être l’une des solutions à la réduction voire l’élimination totale des attaques terroristes sur le territoire national. Il n’y a donc pas de mal à cela.

Seulement, après avoir accusé Blaise Compaoré d’avoir entretenu des relations avec les mêmes groupes et que c’est cela qui explique les attaques terroristes dont les burkinabé sont victimes, Roch est mal placé pour négocier. En tout, s’il le fait exactement comme il accuse Blaise Compaoré de l’avoir fait.

Dans tous les cas, si l’objectif recherché est la paix au pays, il peut y aller. Seulement que cela porte très rapidement des fruits. Certainement que Blaise Compaoré a eu raison plus tôt.

La Rédaction



317
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Roch peut-il satisfaire tout le monde individuellement?

Les Burkinabè voulaient que le président Roch Marc Christian Kaboré parle. Il a parlé. Ils voulaient qu'il prenne des mesures d'accompagnement après les ...

06/04/2020

Maladie à Coronavirus, vaincre ou périr

Les Burkinabé (malheureusement c'est le cas dans plusieurs pays africains), attendent des pouvoirs publics qu'ils trouvent non seulement les remèdes à la...

03/04/2020

Gouvernement et syndicats, on vous avait prévenus

La grande majorité des observateurs avisés avaient soutenu que si l'application de l'IUTS sur les indemnités et primes des travailleurs du public et ...

02/04/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





18:38:15