Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Lawn Tennis : La ligue du centre veut relancer la discipline par la pépinière

02/05/2019
00:00

C’est la formation à la base et les compétitions que la ligue du centre de Lawn Tennis compte relancer et donner plus d’engouement à la pratique de cette discipline dans notre pays. En effet elle a organisé sous l’égide de son président Karim Traoré, un tournoi du 13 au 22 Avril 2019 à l’intention des benjamins, des minimes, des cadets, juniors et seniors.

La ligue du centre de tennis mis sur la jeunesse pour la relance de la discipline au Burkina Faso. En marge du tournoi qu’elle a organisé, elle a tenu une séance de formation théorique mais aussi tactique avec des animations pour encourager les jeunes la pratique du lawn Tennis. Ainsi les acteurs de la ligue du centre de Tennis ont créé selon leur président Karim Traoré un concept à savoir le «jouer et rester». «Nous avons organisé cette séance de formation pour apprendre les ba.ba du tennis aux enfants pour leur permettre de connaître les dimensions du terrain, les règles qui vont galvaniser leur engouement à la pratique du tennis» indiquera le président Karim Traoré. Abordant la question de la relance du tennis, il dira que la relance de tout sport passe par la base c’est-à-dire la pépinière. «On a mis l’accent sur la petite catégorie pour relancer notre tennis qui, à un moment donné, a reculé» martèlera Karim Traoré. Pour la pratique du tennis, il faut en plus, une bonne formation théorique et tactique sur matériel; et la Ligue du centre de tennis a eu la chance d’une dotation de l’association de monsieur Touré par le biais de ses amis français. Selon Karim Traoré ce matériel reçu n’est pas mal pour un départ; même s’il y a beaucoup de choses à faire pour un nouveau départ. Ainsi plus de 70 enfants ont pris part à ce tournoi de la ligue du centre de tennis. Quant au parrain, le coordonnateur par intérim de la Coordination nationale de lutte contre la fraude, Issiaka Tapsoba, il a décidé d’accompagner cette initiative de la ligue du centre de Tennis, parce que le sport est un facteur de cohésion sociale et que la jeunesse en est la relève. En finale, Benjamin Allan Tapsoba s’impose avec autorité devant Dieudonné Dembélé 6 sets à 1.

Firmin OUATTARA

29
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Après Naaba Sonré du Boussouma, c’est le Kupiendieli du Gulmu

Ils avaient plusieurs points en commun. D'abord, ils sont tous rois. Tous les deux trente-unième de leur lignée. L'un du Boussouma, l'autre du Gulmu. I...

19/08/2019

Gouvernement/Syndicats, l’échauffement en attendant la rentrée

Au cours d'une conférence de presse ce mardi 13 août 2019, l'Unité d'action syndicale (UAS) a taclé le gouvernement en le traitant de « méprisant » et ...

16/08/2019

Ce qui s’est passé à Youga est extrêmement grave

Suite à la mort d'une personne étrangère sur laquelle un vigile aurait tiré dans l'enceinte de la mine d'or de Youga, des populations énervées n'ont pa...

14/08/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





00:56:14