Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Médaille d’honneur Thomas Sankara : Un concepteur de feux tricolores révélé à la 3ème édition

14/05/2019
00:00

Occasion de récompenses et d’encouragements de talents, «la médaille d’honneur Thomas Sankara» 3ème édition a révélé un jeune inventeur au public. Youssouf Barra dont il est question, a présenté aux invités un feu tricolore qu’il a lui-même inventé. C’était au cours du cérémonial de la 3èmeédition à la salle de conférences du gouvernorat de Bobo-Dioulasso.

Selon le jeune inventeur du feu tricolore, sa recherche est partie de la cherté des feux tricolores importés par nos autorités communales. Il a cité pour exemple, ceux du rond-point de la Nation, qui auraient coûté plus de 80 millions de F.cfa. Afin de permettre à son pays de faire des économies et contribuer à rendre disponibles les feux tricolores à un prix réduit, Youssouf Barra a mis en place une technologie. Le feu tricolore qu’il a inventé fonctionne à base d’une batterie solaire. Ce qui veut dire que les coupures d’électricité n’empêcheront pas ces feux tricolores de fonctionner. Le patron de cette édition, Nestor Bassière, ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, s’est fait représenter par le ministre des Ressources Animales. Son collègue Harouna Kaboré du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, qui a prononcé le discours inaugural, a félicité les initiateurs de cette activité. Car grâce à eux, il a découvert des talents en invention et en innovation. Aussi, a-t-il souhaité que les talents découverts puissent être valorisés pour l’intérêt de tous. Boukary Barra président de «la Passerelle», association organisatrice de la Médaille d’honneur Thomas Sankara, en dépit de la faible mobilisation, est satisfait d’avoir tenu le pari de Bobo-Dioulasso. Car la décentralisation de la manifestation a permis de faire la découverte de grands talents dans cette partie du pays. De bonnes volontés, qui ont cru en cette activité mise en place par de jeunes Burkinabè résidant en Allemagne, ont pris l’engagement de les accompagner partout où besoin sera.

Souro DAO



24
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Après Naaba Sonré du Boussouma, c’est le Kupiendieli du Gulmu

Ils avaient plusieurs points en commun. D'abord, ils sont tous rois. Tous les deux trente-unième de leur lignée. L'un du Boussouma, l'autre du Gulmu. I...

19/08/2019

Gouvernement/Syndicats, l’échauffement en attendant la rentrée

Au cours d'une conférence de presse ce mardi 13 août 2019, l'Unité d'action syndicale (UAS) a taclé le gouvernement en le traitant de « méprisant » et ...

16/08/2019

Ce qui s’est passé à Youga est extrêmement grave

Suite à la mort d'une personne étrangère sur laquelle un vigile aurait tiré dans l'enceinte de la mine d'or de Youga, des populations énervées n'ont pa...

14/08/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





01:35:05