Attaque de Dablo : Le CDP réaffirme la laïcité du Burkina

15/05/2019
00:00

Le dimanche 12 mai, des individus armés ont attaqué et tué six personnes dans l’Eglise de Dablo dans la province du Sanmatenga.

Une fois de plus le terrorisme s’est illustré lâchement contre nos populations. Après des attaques tous azimuts, le terrorisme s’est orienté sur le terrain ethnique. Cette fois, il s’oriente sur le terrain religieux pour diviser et semer le doute du bon vivre ensemble multi-centenaire dans nos populations.

Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), par ma voix, condamne avec fermeté et vigueur ces attaques et les stratégies qui les sous-entendent.

Le CDP exprime sa compassion à l’Eglise Catholique, au Diocèse, à la paroisse et aux familles des victimes.

Le CDP présente ses sincères condoléances aux proches et aux familles des personnes éplorées.

Le CDP réaffirme avec fermeté le principe de laïcité du Burkina Faso et appelle toutes les populations à faire front commun contre le terrorisme sur toutes ses formes.

Le CDP interpelle vivement le gouvernement à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer à toutes les populations la liberté de culte.

Le terrorisme échouera. Restons unis, confiants et solidaires à nos forces de défense et de sécurité.

A nos martyrs soyons reconnaissants!

Démocratie - Progrès – Justice

Ouagadougou, le 12 mai 2019,

Le Président du Congrès pour la Démocratie et le Progrès

Wend-Vennem Eddie Constance KOMBOIGO

 



70
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Crise foncière, comme s’ils n’en ont plus peur

Tout le monde est unanime, la prochaine crise qui va secouer sérieusement et durablement le Burkina Faso, c'est bien la crise foncière. Malgré la sensi...

05/06/2020

Présidentielle et législatives, l’opposition coince le pouvoir

La présidentielle et les législatives se tiendront à bonne date. Avait déclaré Simon Compaoré, le président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP...

04/06/2020

S’ils ont pleuré, c’est parce qu’ils n’en peuvent plus

A Pama, les populations, majoritairement des femmes, ont marché et pleuré lundi 1erjuin 2020 pour demander le départ des Forces de défense et de sécurit...

03/06/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





10:49:34