Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Association musulmane pour le soutien à l’Islam : Solidaire des pensionnaires de la cour de solidarité de Coma

15/05/2019
00:00

La section provinciale du Houet de l’Association musulmane pour le soutien à l’Islam (AMSI), a organisé dimanche 12 mai 2019, une cérémonie de remise de dons aux pensionnaires de la cour de solidarité, sise au secteur 11 de l’arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso. C’était à l’occasion de la commémoration du 64ème l’anniversaire de leur guide spirituel, Cherif Ousmane Madane Haïdara.

Le 12 mai est une date qui ne passe pas inaperçue pour les ançars (membres de l’AMSI). Car il marque la naissance du guide spirituel de la communauté musulmane ançardine, Cherif Ousmane Madane Haïdara. 12 mai 1955-12 mai 2019. Le guide a 64 ans. Et comme les années précédentes, cela se fête! A cet effet, plusieurs activités sont organisées par les ançars, dont la traditionnelle remise de dons aux pensionnaires de la cour de solidarité de Colma. Aimer son prochain, s’entraider, aider les nécessiteux, les veuves, soulager les orphelins…sont autant de prescriptions dans la religion musulmane que la communauté ançardine a découvertes par l’intermédiaire de leur guide spirituel.

6 tonnes de riz, 30 cartons de savon, 6 bidons d’huile de 20L, 6 cartons de sucre de 25 kg, 2 colis de friperies, 1 pile de nattes de 2 places, la restauration et un appui financier. Le tout estimé à 2900000 FCFA. C’est la composition des dons remis aux pensionnaires de la «cour de solidarité». Une action qui se perpétue depuis 10 ans car, elle a été initiée lors du mouloud 2010. Prenant la parole au nom de la communauté, le président de la section AMSI/Houet, Arouna Kéita a d’abord rappelé que cette rencontre sert également de cadre pour rendre grâce à Dieu d’avoir accordé 64 ans à leur guide spirituel; avant d’évoquer la désignation de Cherif Ousmane Madane Haïdara comme président du Haut-conseil islamique du Mali. Cette cérémonie a enregistré la présence des autorités communales et administratives de Bobo-Dioulasso et du Directeur régional de la femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire, Moussa Ouattara. Selon le représentant du ministère de la femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire, «cette initiative entre en droite ligne des prérogatives du gouvernement». Saluant l’initiative de cette remise de dons, il a signifié que depuis le début de cette action, l’apport de l’AMSI aux bénéficiaires peut être évalué à environ 12000000 de FCFA. Pour sa part, El hadj Aboubacar Dramane Sana, parrain de l’édition 2019 de la commémoration de l’anniversaire du guide, a invité les membres de l’association à la patience et à persévérer dans les œuvres de bienfaisance. Les imams de Bobo, la coordination régionale de la communauté musulmane de l’Ouest, le mouvement tidjania de la communauté chiite ont aussi salué l’initiative. Aussi, ont-ils formulé des vœux de pérenniser cette action qui contribue à la cohésion sociale.

Quant à Cheik Adam Dramé, représentant le guide spirituel des ançars, il a d’abord fait une biographie sommaire du guide avant d’évoquer ses œuvres humanitaires. «Beaucoup de personnes sont éprouvées par la pauvreté. Rendant ainsi, leurs conditions de vie précaires». C’est pourquoi, il a appelé les membres à l’union, pour trouver des voies et moyens afin d’aider les plus démunis, les orphelins, les veuves et les nécessiteux, conformément au message de l’Islam, surtout en ce mois de Ramadan.

Dans son mot, la représentante des femmes Konaté/Koné Maïmouna, a signifié leur engagement commun à soulager leurs sœurs dans l’exécution des tâches quotidiennes. Ainsi, les femmes ont-elles pris en charge les frais d’eau à la borne fontaine située devant la «cour de solidarité», en cette journée du 12 mai.

Fatimata BELEM



37
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Christophe Marie Joseph Dabiré a parlé en «vrai Dagara»

Sans langue de bois, Christophe Marie Joseph Dabiré, le Premier ministre a répondu aux questions des deux journalistes qu'il avait en face de lui, ce d...

23/07/2019

Peut-on réussir une réconciliation sans Blaise Compaoré ?

C'est ce lundi que prend fin le dialogue politique initié par le président du Faso et qui a réuni autour de la table les partis politiques de l'Alliance...

22/07/2019

On ne peut construire durablement sur du faux

Le Professeur Abdoulaye Soma n'a même pas déposé, au titre de l'année 2019, de dossier de candidature à un quelconque titre au Centre africain et malga...

19/07/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





15:43:26