Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Amélioration génétique du cheptel : La loi 037 et ses applications expliquées aux acteurs

16/05/2019
00:00

L’amélioration de la production animalière est une préoccupation partagée par les acteurs de l’élevage. C’est dans ce cadre que, le Secrétariat Permanent de la Coordination de la Gestion des Ressources Génétiques Animales (SP/CGRGA), a regroupé des acteurs de la province du Houet, pour divulguer la loi 037. Les travaux ont eu lieu le mercredi 15 mai 2019 à Bobo.

«L’élevage constitue une importante source de revenus pour la population de la province du Houet. En effet, l’on ne peut traverser une à deux cours sans y apercevoir un produit de cette activité». C’est par cette précision que Yacouba Sawadogo, préfet de Bobo-Dioulasso, a introduit le cérémonial d’ouverture des travaux de l’atelier sur la vulgarisation de la loi 037. Initié par le Secrétariat Permanent de la Coordination de la Gestion des Ressources Génétiques Animales (SP/CGRGA), cet atelier a pour objectif d’outiller les participants sur ladite loi, relative à la stratégie nationale d'amélioration génétique du cheptel au Burkina Faso. C’est pourquoi, les aspects abordés au cours de la formation ont porté entre autres, sur l’identification les enregistrements du cheptel, l’introduction de nouvelles espèces, l’introduction de nouvelles races de semences et d’embryons au Burkina. Dirigée par Evariste Thierry Combary, la province du Houet en ressources animales bénéficie de cet atelier au l’instar des autres directions provinciales du pays. C’est pourquoi, il a souhaité que les acteurs qui relèvent de sa province, puissent bien s’approprier les différents décrets d’applications de la loi 037. Il faut noter que le SP/CGRGA est soutenu par le Projet d’Appui au Développement de l’Elevage au Burkina dans la vulgarisation de cette loi. La présence de Seydou Kouanda, directeur régional des ressources animales des Hauts-Bassins à l’ouverture de l’atelier traduit l’importance de la vulgarisation de cette loi, aux plans local et national.

La loi 037 selon Jean Marie Batiebo, SP/CGRGA

«La loi 037 2012, portant réglementation de l’amélioration génétique animale au Burkina, veut en fait réglementer les pratiques de reproduction entre les animaux. Elle veut éviter qu’il y ait des torts, des désagréments au sein de l’élevage, notamment sur l’impact que ces pratiques ont sur certaines races animales qui sont locales et vont opposer résistances lorsque les conditions de vie deviennent difficiles. La loi 037 institue l’identification obligatoire des animaux. Chaque propriétaire est donc tenu de produire une marque d’identification qui aura été définie par l’administration, pour que l’on puisse reconnaître ses animaux. C’est important surtout pour les animaux; eux qui se déplacent; et c’est aussi lutter contre le vol des animaux. La deuxième clarification, c’est que la loi dit quelles méthodes d’améliorations génétiques y apporter. Il y a deux grandes méthodes: Il y a la sélection: C’est dire qu’à l’intérieur d’une même race, on essaie de travailler pour améliorer ses performances. La deuxième méthode, qui est la plus connue est le croisement: pour signifier le mélange ou l’accouplement d’une race de mouton d’avec une autre, de sorte à améliorer les performances de la nouvelle race issue du croisement. Mais, il y a des risques que ces croisements n'entraînent la disparition des races locales. La loi préconise de prendre des précautions pour qu’une telle éventualité ne se produise. La loi veut donc protéger les éleveurs».

Souro DAO



50
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Après Naaba Sonré du Boussouma, c’est le Kupiendieli du Gulmu

Ils avaient plusieurs points en commun. D'abord, ils sont tous rois. Tous les deux trente-unième de leur lignée. L'un du Boussouma, l'autre du Gulmu. I...

19/08/2019

Gouvernement/Syndicats, l’échauffement en attendant la rentrée

Au cours d'une conférence de presse ce mardi 13 août 2019, l'Unité d'action syndicale (UAS) a taclé le gouvernement en le traitant de « méprisant » et ...

16/08/2019

Ce qui s’est passé à Youga est extrêmement grave

Suite à la mort d'une personne étrangère sur laquelle un vigile aurait tiré dans l'enceinte de la mine d'or de Youga, des populations énervées n'ont pa...

14/08/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





01:07:40