Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Lamine Soulama, Haut-commissaire du Houet : « Si nous ne faisons rien… notre pays va disparaître ! »

16/05/2019
00:00

Le Haut-commissaire du Houet, Lamine Soulama, s’est invité à cette deuxième journée du conseil municipal de l’arrondissement n°2 de la commune de Bobo-Dioulasso. Objectif? Emettre une communication sur la cohésion sociale.

 

«Si nous ne faisons rien dans nos quartiers et nos villages, notre pays va disparaître!». C’est le message que le Haut-commissaire du Houet, Lamine Soulama, est allé porter aux élus locaux de l’arrondissement N°2, lors de la deuxième journée de leur deuxième session ordinaire 2019. A ce sujet, le Haut-commissaire a proposé des initiatives et des actions que les élus locaux peuvent mettre en place pour renforcer le tissu social. Il s’agit entre autres, de l’organisation des cadres d’échanges dans les quartiers et les villages en faveur du vivre ensemble et au profit de la collaboration avec les FDS. Aussi, a-t-il estimé que les conseillers doivent se départir des appartenances politiques et à privilégier la recherche de la paix en cas de conflits au sein de leurs populations respectives. «Le gouvernement a déjà intégré la cohésion sociale à la dénomination du ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation pour mieux mener ces activités relatives à la promotion du dialogue social», a-t-il ajouté. En tant que premier responsable de l’administration au plan provincial, Lamine Soulama a demandé aux conseillers de soutenir l’Etat dans ses actes en faveur de la paix et de la cohésion sociale. Soulignant que l’Etat mène des actions en faveur de la paix et de la préservation du tissu social, il a renchéri en insistant sur le fait que ces efforts ont besoin d’être renforcés au niveau local pour prévenir les conflits.

 

Fatimata BELEM



14
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Après Naaba Sonré du Boussouma, c’est le Kupiendieli du Gulmu

Ils avaient plusieurs points en commun. D'abord, ils sont tous rois. Tous les deux trente-unième de leur lignée. L'un du Boussouma, l'autre du Gulmu. I...

19/08/2019

Gouvernement/Syndicats, l’échauffement en attendant la rentrée

Au cours d'une conférence de presse ce mardi 13 août 2019, l'Unité d'action syndicale (UAS) a taclé le gouvernement en le traitant de « méprisant » et ...

16/08/2019

Ce qui s’est passé à Youga est extrêmement grave

Suite à la mort d'une personne étrangère sur laquelle un vigile aurait tiré dans l'enceinte de la mine d'or de Youga, des populations énervées n'ont pa...

14/08/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





00:55:39