Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Suivi budgétaire et de Trésorerie : Le comité réuni pour plus de maîtrise des données

16/05/2019
00:00

Comprendre les recettes et les dépenses est une étape nécessaire dans la gestion des ressources. C’est dans cette optique que Bourahima Sanou, maire de la commune de Bobo-Dioulasso a convoqué le comité de suivi budgétaire et de trésorerie, ce mardi 14mai 2019. Les échanges ont eu lieu dans la mairie de l’arrondissement n°5.

 

Cinq (5) points ont été inscrits à l’ordre du jour de cette rencontre dirigée par le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Sanou. Il s’agit entre autres,de : l’examen de l’état d’exécution du budget 2018 à partir du mois de février 2018; l’examen de l’état d’exécution du budget 2019 à la date du 31 mars 2019; l’examen des initiatives prises pour améliorer les recettes et maîtriser les dépenses en 2019; des propositions d’orientations pour l’exécution du budget 2019 et les divers. Il faut souligner que la rencontre budgétaire s’est axée sur les deux premiers points. Pour plus de compréhension sur le budget, une synthèse de l’exécution du budget gestion de 2018 et 2019 a été faite. Les dépenses de fonctionnement de la commune s’élèvent à 8300873 536 F CFA, les engagements ont coûté 5555135354 F CFA, les mandatements sont de 4939931124 F CFA; les paiements connus sont également de 4939931124 F CFA; le montant restant à payer est de 615204 230 F CFA; les engagements non mandatés s’élèvent aussi à615204 230 F CFA; quant aux dépenses d’ investissement, on peut relever 5161403020 F CFA comme prévision, les engagements coûtent 3803892132 F CFA; le mandatement à 2872296679 F CFA; la somme à payer s’élève à 2740091573 F CFA, et les engagements non mandatés coûtent 931595 453. En ce qui concerne le budget primitif gestion de 2019, les dépenses de fonctionnement s’élèvent à 8 162 483060 F CFA et ses engagements se relèvent à 2199887658 F CFA. Le maire Bourahima Sanou a proposé des solutions afin de réduire les dépenses.« Il demande aux régisseurs et surtout aux comptables de chaque arrondissement de bien vouloir vérifier les ordres de missions avant tout payement, pour éviter les doubles paies, et pour ne pas avoir à payer des missions que lui-même n’a pas ordonné». Il continue en disant qu’«il ne signera pas les ordres de mission signés dans les différents arrondissements et que tout ordre de mission doit être bien spécifié afin d’éviter les doubles prises en charge».

Mariam Diamila TRAORE/Stagiaire



58
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Après Naaba Sonré du Boussouma, c’est le Kupiendieli du Gulmu

Ils avaient plusieurs points en commun. D'abord, ils sont tous rois. Tous les deux trente-unième de leur lignée. L'un du Boussouma, l'autre du Gulmu. I...

19/08/2019

Gouvernement/Syndicats, l’échauffement en attendant la rentrée

Au cours d'une conférence de presse ce mardi 13 août 2019, l'Unité d'action syndicale (UAS) a taclé le gouvernement en le traitant de « méprisant » et ...

16/08/2019

Ce qui s’est passé à Youga est extrêmement grave

Suite à la mort d'une personne étrangère sur laquelle un vigile aurait tiré dans l'enceinte de la mine d'or de Youga, des populations énervées n'ont pa...

14/08/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





00:54:26