Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Production cotonnière au Burkina Faso : Le comité de haut niveau de suivi et de la relance face aux cotonculteurs

16/05/2019
00:00

Les cotonculteurs de la région cotonnière de Houndé étaient face au comité de haut niveau du suivi de la relance cotonnière du Burkina Faso, ce vendredi 10 mai 2019 dans la salle de conférences de l’Union provinciale des producteurs de coton du Tuy. L’objectif de cette rencontre est de sensibiliser les producteurs sur l’ensemble des décisions prises lors du forum national à Ouagadougou en tenant compte de leurs préoccupations; de même, le comité les encourage pour la production de la campagne cotonnière 2019-2020. Les échanges ont également porté sur les défis, les actions et perspectives pour l’effectivité de la relance durable de la filière cotonnière au Burkina Faso.

Au cours des échanges, les producteurs ne sont pas passés par quatre chemins pour exprimer leurs préoccupations à la connaissance du comité conduit par Harouna Kaboré, ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat. Les cotonculteurs ont dénoncé la mauvaise qualité des intrants et des insecticides, les impayés de la campagne écoulée, le retard du payement du prix d’achat complémentaire (10 FCFA/kg), le manque des billets lors des payements au niveau d’ECOBANK, la vente des engrais au niveau des producteurs, la concurrence entre «l’or blanc» et «l’or jaune». Selon eux, l’implantation des compagnies minières dans la commune de Houndé est en train de réduire les superficies des terres exploitées et pollue les sols.

Réaction de Harouna Kaboré, président du Comité de haut niveau, ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat

Harouna Kaboré, président du Comité de haut niveau, se veut rassurant envers les préoccupations des cotonculteurs. Pour lui, lors de l’atelier de Ouagadougou, des mesures concrètes ont été prises par le gouvernement en vue de la relance de la production cotonnière au Burkina. Ces mesures consistent à donner beaucoup plus d’intérêt et de certitude quant à la qualité des semences. Et d’ajouter: «nous avons mis en place un groupe d’experts pour travailler de concert avec l’INERA et BINASOL; ce qui a permis de prendre une décision pour que l’ensemble des semences soient traité avant d’être mis à disposition des producteurs. Ces services sont également mis à contribution dans le choix et le contrôle des engrais et des insecticides».

Les mesures incitatives pour la campagne 2019-2020

On retiendra l’augmentation du prix du kg de coton graine qui passe de 250 FCFA à 265 FCFA, la réduction du prix du sac d’engrais qui passe de 15.000 à 14.000 FCFA, le prix d’achat complémentaire pour soulager les cotonculteurs qui est de 10 FCFA/kg. Le président du Comité de haut niveau a fait savoir aux cotonculteurs que les petits problèmes qui régnaient entre les acteurs de la filière coton sont finis. «Plus de division, plus de mésentente, nous sommes tous de même père et de même mère; nous allons travailler main dans la main pour relancer la filière», a dit Wilfried Yaméogo, Directeur général de la SOFITEX. Les cotonculteurs ont apprécié toutes ces mesures et s’engagent à produire pour la campagne 2019-2020, plus de 135.000 tonnes au compte de la région cotonnière de Houndé.

Madame Sy Assétou Barry, Haut-commissaire de la province du Tuy, représentant le gouverneur des Hauts-Bassins et le député-maire de Houndé, Dissan Gnoumou Boureima, ont rassuré quant à ce que les 135 000 tonnes escomptées en cette saison seront produites dans la région cotonnière de Houndé. Pour ce qui concerne la campagne 2019-2020, l’Etat burkinabè et les compagnies cotonnières ont débloqué 22 milliards pour soutenir la filière coton, afin que la relance soit effective.

Khepa TRAORE/Houndé



56
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Après Naaba Sonré du Boussouma, c’est le Kupiendieli du Gulmu

Ils avaient plusieurs points en commun. D'abord, ils sont tous rois. Tous les deux trente-unième de leur lignée. L'un du Boussouma, l'autre du Gulmu. I...

19/08/2019

Gouvernement/Syndicats, l’échauffement en attendant la rentrée

Au cours d'une conférence de presse ce mardi 13 août 2019, l'Unité d'action syndicale (UAS) a taclé le gouvernement en le traitant de « méprisant » et ...

16/08/2019

Ce qui s’est passé à Youga est extrêmement grave

Suite à la mort d'une personne étrangère sur laquelle un vigile aurait tiré dans l'enceinte de la mine d'or de Youga, des populations énervées n'ont pa...

14/08/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





01:57:40