Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Fasofoot saison 2018-2019 : Le champion national est encore Bobolais : RAHIMO FC

20/05/2019
00:00

Au terme d’une trentième et dernière journée à suspens du championnat national de première division du Burkina Faso, les jeunes de Rahimo sont sacrés «champion national». Le RAHIMO FC succède ainsi au palmarès aux fonctionnaires de Bobo-Dioulasso. Les protégés du coach Boureima Zongo ont terminé la saison sur une victoire en battant, au stade municipal Joseph Issoufou Conombo de Ouagadougou, les faucons du RCK sur le score de 2 buts à 1 et pendant ce temps, son challenger le Salitas FC, a été tenu en échec par l’USFA de Kamou Malo par un score nul et vierge.

 

Les résultats de l’avant dernière journée du Faso-foot, présageaient une 30ème et dernière journée riche en rebondissements. En tête du championnat,deux clubs pouvaient prétendre au titre car ayant le même nombre de points, mais avec un léger avantage pour les protégés du colonel Yacouba Ouédraogo au goal différentiel, suite à sa victoire 5 buts à 0 face à l’USCO de Banfora. Dans le bas du tableau, on se posait une seule question: qui accompagnera l’AJSB en deuxième division l’année prochaine? Car, L’USCO de Banfora, l’USO, l’EFO et l’AS Police étaient sous la menace. Virtuel champion si les résultats restaient sans changement du côté de RAHIMO FC qui affrontait le RCK, le Salitas FC avait aussi fort à faire contre une équipe militaire de Kamou Malo très revancharde, qui refuserait à tout prix une deuxième défaite face à cette équipe. Après 30mn de jeu les jeunes de Bama vont faire la course en tête avec le but marqué par Adama Barro suite à une erreur de la défense du RCK. Faisant le point à la pause, RAHIMO est champion car Salitas est tenu en échec par l’USFA 0 but partout et dans le bas du tableau ce sont les policiers qui sont mal barrés. A la reprise, les joueurs de Boureima Zongo traînent un peu le pied et le RCK égalisera sur un coup de tête rageur de Hyacinthe Kafando. Du côté deSalitas on pouvait jubiler car ce résultat leur donnait le titre sans qu’il aient pourtant gagné sans avoir perdu. Mais leur espoir sera vite déçu car 30mn après l’égalisation, Adama Koné va donner l’avantage à RAHIMO, sur un centre de Razack Bénin. Avec cette victoire et le nul de Salitas face à l’USFA, le RAHIMO est sacré champion national de la saison 2018-2019.

RAHIMO FC, un projet mûr avant terme

Le RAHIMO FC est une bande de gamins entre 16 et 18 ans, formés au centre de formation de Rahim Ouédraogo basé à BAMA. C’est un rêve qu’ils ont mûri jusqu’au bout dans ce championnat, même si au départ les dirigeants ne cessaient de leur dire que leur objectif cette saison, c’était le maintien dans l’élite du football national. Durant cette saison, les jeunes joueurs de Rahim Ouédraogo ont su être constants, aussi bien à l’extérieur tout comme à domicile. Sa défaite à domicile contre l’USCO de Banfora a freiné l’ardeur des jeunes de Rahim Ouédraogo. Soumaïla Ouattara et ses coéquipiers, en réalisant le plein de points lors des dernières rencontres ont su profiter du faux pas de Salitas. Ainsi, 7 ans après sa création, le projet de Rahim Ouédraogo porte déjà fruits. Un projet mûr avant terme car le promoteur de cette équipe ne s’attendait pas de si tôt à un titre de Champion national. Pour lui, cette consécration est à mettre à l’actif du sérieux dans le travail de l’encadrement technique mais aussi, à celui de l’abnégation des jeunes joueurs. Ce titre de champion national, les joueurs de Rahim Ouédraogo le méritent bien, eux qui n’ont fait que concrétiser en première division ce qu’ils ont déjà fait en la deuxième. On se souviendra que cette jeune formation, lors de sa première participation au championnat de deuxième division, terminait la saison avec 40 points sur 45 possibles avec seulement trois buts encaissés.

Mody Cissé, le modèle de RAHIMO Project

Au fil de cette phase retour du Fasofoot 2018-2019, Mody Cissé est l’un des joueurs incontournable de la formation de RAHIMO FC. Leader technique de cette équipe, il a permis à son club de bien progresser pendant cette ultime phase du championnat. Il a même vu ses efforts récompensés au mois de février par l’association des Journalistes sportifs du Burkina Faso, qui le désignait meilleur joueur du mois. A lui seul, il incarne la bonne marche du projet de Rahim Ouédraogo. Avec ses performances, on peut sans doute le dire: il sera en course pour le titre de meilleur joueur de la saison.

L’USCO de Banfora nagera finalement avec les canards boiteux

Le coach des unionistes de Banfora, Arsène Soulama avait dit que l’USCO ne nagera pas avec les canards boiteux mais ironie du sort, après 19 ans passés au sein de l’élite nationale du football burkinabé, l’équipe de la cité du paysan noir évoluera en deuxième division. Et pourtant un nul suffisait à cette équipe pour se maintenir contre l’USO. C’est dans les ultimes minutes de cette partie que les protégés du coach Arsène Soulama vont craquer et encaisser le but qu’il ne fallait pas. Avec 34 points -16, l’USCO rejoint l’AJEB déjà relégué. Terrible pour la seule formation des régions, qui s’est maintenue plus de dix ans au sein de l’élite du football national. En effet, ce sont les autres rencontres qui ont scellé le sort de l’USCOpuisque les policiers se sont imposés à Bobo-Dioulasso face à l’AJEB par 1 but à 0 et que l’EFO a battu l’ASFA-Y à Ziniaré sur le même score. C’est un goal différentiel de -16 qui fait rétrograder l’équipe de Banfora en deuxième division. Les protégés du coach Arsène Soulama regretteront les cinq buts encaissés contre Salitas, lors de la 29ème journée.

Firmin OUATTARA



52
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Après Naaba Sonré du Boussouma, c’est le Kupiendieli du Gulmu

Ils avaient plusieurs points en commun. D'abord, ils sont tous rois. Tous les deux trente-unième de leur lignée. L'un du Boussouma, l'autre du Gulmu. I...

19/08/2019

Gouvernement/Syndicats, l’échauffement en attendant la rentrée

Au cours d'une conférence de presse ce mardi 13 août 2019, l'Unité d'action syndicale (UAS) a taclé le gouvernement en le traitant de « méprisant » et ...

16/08/2019

Ce qui s’est passé à Youga est extrêmement grave

Suite à la mort d'une personne étrangère sur laquelle un vigile aurait tiré dans l'enceinte de la mine d'or de Youga, des populations énervées n'ont pa...

14/08/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





00:53:37