Zone non-lotie de Belleville : propriétaires terriens et résidents unis pour une cause

Le dimanche 18 avril 2021, ils se sont retrouvés dans la zone non-lotie de Koubawé du quartier Belleville (secteur 29) de Bobo-Dioulasso, pour défendre une même cause : leur accord avec une société immobilière. Eux, ce sont des propriétaires terriens et des résidents de ladite zone.

Des propriétaires terriens et des résidents de la zone non-lotie de Koubawé ont sans détour réaffirmé leur accord avec la société Anayi immobilier. Selon Sitlé Ouattara, porte-parole des propriétaires terriens, cette société avec qui ils ont signé un protocole d’accord pour lotir leurs champs, respecte jusqu’à présent les termes de cet accord. « Nous, propriétaires terriens avions droit à 900 parcelles.

A la date d’aujourd’hui, au moins 700 parcelles sont déjà attribuées. Les 200 autres sont celles des familles qui n’ont pas encore satisfait à toutes les obligations liées à l’accord. Ceux qui disent que la société Anayi immobilier n’est pas crédible, qu’ils aillent voir ailleurs », a expliqué Sitlé Ouattara. Et pour clore son propos, il a réaffirmé la position des propriétaires terriens qui n’est autre que l’aboutissement heureux du protocole qu’ils ont signé avec cette société.

Les résidents de la même zone tiennent le même langage, à savoir le respect de la parole donnée par Anayi immobilier. En effet, selon AmidouRabo représentant des résidents, « la société Anayi Immobilier a respecté jusque-là l’engagement pris auprès des résidents qui ne sont pas des propriétaires terriens. Chaque famille résidente recensée devait verser 250 000 FCFA.  Et les familles non résidentes 800 000 FCFA.

A la date d’aujourd’hui, 440 parcelles ont déjà été attribuées sur les 629 qui doivent revenir aux résidents et à des non-résidents. Les 189 cas non encore satisfaits sont des gens qui ne sont pas à jour des sommes à verser selon leur cas. Nous ne pouvons donc pas croire dans ce cas à ceux qui disent que la société veut nous piller. C’est pourquoi nous sommes là ce matin (ndlr 18 avril 2021) pour réaffirmer notre confiance à Anayi immobilier qui a déjà soulagé beaucoup de familles », a reconnu le porte-parole des résidents. C’est donc unis que ces propriétaires terriens et ces résidents défendent leur position par rapport à la zone non-lotie de Koubawé.

Souro DAO

Fermer le menu
odio efficitur. leo Praesent luctus diam adipiscing ut felis