Opposition politique burkinabè : Un accord politique pour les élections de novembre 2020

Des partis de l’opposition politique veulent aborder les élections de novembre 2020 de manière concertée. C’est dans ce sens qu’ils ont décidé d’associer leurs forces. Aussi, ont-ils signé un accord politique ce18 août 2020 à Ouagadougou.

Militants des partis politiques signataires

Les partis politiques membres du Cadre de concertation de l’opposition politique avaient mis en place un comité préparatoire pour réfléchir à un Accord politique pour aborder les élections de novembre 2020 de manière concertée. Après réflexion, les participants ont marqué leur adhésion aux principes contenus dans le projet d’Accord. Cet Accord envisage d’associer toutes les forces de progrès et d’alternance. Et ce sont neuf candidats à la présidentielle (partis politiques et indépendants) et 22 partis politiques qui ont décidé de s’unir pour atteindre cet objectif. L’officialisation de cet accord a eu lieu hier 18 août en présence de 06 candidats à la présidence sur 09.  Cet accord historique selon le Chef de file de l’opposition, Zéphirin Diabré, est « « une entente entre les partis signataires pour soutenir celui qui sera le mieux placé d’entre eux en cas de seconde tour ». Tout comme le Chef de file de l’opposition, Gilbert Noël Ouédraogo pense que cet accord va apporter un espoir nouveau au Burkina Faso car, « les cinq années passées ont été très difficiles pour notre pays. Il est temps que nous puissions apporter des mutations profondes, répondre aux besoins des populations, sécuriser notre territoire national et ramener les déplacés en toute sécurité dans leurs zones respectives».

Les 09 candidats à la présidentielle signataires de l’Accord

Bakouan Dieudonné du Parti de la justice et du développement (PJD)

Barry Tahirou du Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR)

Zéphirin Diabré de l’Union pour le progrès et le changement (UPC)

Gilbert Noël Ouédraogo de l’Alliance pour la démocratie et la fédération/ Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA)

Eddie Komboïgo du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP)

Kadré Désiré Ouédraogo du Mouvement agir ensemble (Agir ensemble)

Victorien Tougouma du Mouvement africain des peuples (MAP)

Yacouba Isaac Zida du Mouvement patriotique pour le salut (MPS)

Ablassé Ouédraogo de Le Faso Autrement

 

Liste des 22 partis politiques à l’accord

Parti de la justice et du développement (PJD)

Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR)

Union pour le progrès et le changement (UPC)

Alliance pour la démocratie et la fédération/ rassemblement démocratique africain (ADF/RDA)

Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP)

Mouvement agir ensemble (Agir ensemble)

Mouvement africain des peuples (MAP)

Mouvement patriotique pour le salut (MPS)

Convergence de l’espoir (L’ESPOIR)

Mouvement panafricain du Faso (MPF)

Nouvelle alliance du Faso (NAFA)

Parti des militants pour le peuple (PMP)

Parti national des démocrates (sociaux (PNDS)

Parti pour la démocratie et le progrès, parti socialiste (PDP/PS)

Parti pour le socialisme et la refondation (L’AUTRE BURKINA/PSR)

Parti républicain pour l’indépendance totale (PRIT/LANNAYA)

Rassemblement des écologistes du Burkina Faso (R.E.D.BF)

Rassemblement des forces indépendants/tous pour un développement solidaire (RFI/TDS)

Union des forces démocratiques du Burkina Faso (UFDB)

Union des républicains (UDR)

Union pour la renaissance démocratique du Burkina (URDB)

Union pour la renaissance démocratique/Mouvement sankariste (URD/MS)

 

Aïcha TRAORE

Odom YANOGO (stagiaire)

Fermer le menu
amet, id, leo. sit Curabitur mi, Nullam adipiscing non