Littérature Dramane Konaté présente : “La triade de sang” et “Sahela”

Les oeuvres intitulées ” Sahela” et “La triade de sang” du docteur Dramane Konaté adaptée en film, ont été présentées au public bobolais. La cérémonie de dédicace a eu lieu ce samedi 11 mars à la Maison de la culture de Bobo-Dioulasso.

Chaque année, les journées de commémoration des tristes événements survenus dans le monde entier, justifie l’écrivain à plonger sa plume dans le sang pour rendre compte de la douleur des familles et des peuples endeuillés. Sur les médias du monde, des images tournent en boucle montrant les horreurs de la déshumanisation. C’est ce qui a inspiré l’auteur à écrire l’œuvre intitulée ” La triade de sang”. En plus de cela, Docteur Konaté a écrit un autre livre titré “Sahelia”. A l’occasion du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), un réalisateur s’est inspiré des passages de “La triade de sang” pour en faire un film. Au cours de la cérémonie de présentation des œuvres, le film a aussi fait l’objet de projection.

Selon Dramane Konaté : ” Je me suis inspiré de la réalité brulante de la menace terroriste qui plane comme l’épée de Damoclès sur tous les peuples et nations, pour écrire l’œuvre. Nous constatons que chaque jour a son cortège d’attentats meurtriers. Il y a trop de victimes, de familles qui abandonnent leur terre suite à l’effet de l’hydre terroriste. C’est pourquoi j’ai écrit pour sensibiliser les jeunes à ne pas se laisser aller dans les rangs des forces du mal”.

De nombreux élèves venant du lycée Ouezzin Coulibaly, du Lycée Municipal et du Lycée provincial Mollo Sanou ont participé à la cérémonie de dédicace.

Lougougnogo Karidja Ouattara, élève en classe de première A au Lycée provincial Mollo Sanou dit tirer beaucoup de leçons du film. Elle a pris le soin de prodiguer des conseils à la génération actuelle. “J’ai apprécié le film, car il nous a sensibilisés beaucoup sur le terrorisme. A travers ce film, je lance un appel à l’endroit de jeunesse de se départir du gain facile qui peut les entrainer dans le terrorisme. Nous avons des terres cultivables. Il ne faut pas attendre tout de l’État. Il faut créer et travailler pour gagner dignement sa vie au lieu de s’enrôler dans le terrorisme”, a-t-elle laissé entendre.

En rappel Dramane Konaté est auteur de plusieurs romans et nouvelles. Il est aussi sémiologue, dramaturge, etc.

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
suscipit Donec elit. ut quis, sed neque. Curabitur massa