Ministère des sports : Dominique Nana promet une gestion transparente

Le ministre des Sports et des Loisirs, Dominique Marie André Nana a rencontré les Hommes de médias ce 08 février 2021 à Ouagadougou. L’ordre du jour était une prise de contacte et l’actualité du monde sportif .

Dominique Marie André Nana entend revaloriser la formation des cadres de son département

C’est la première rencontre du ministre des sports et des loisirs Dominique Marie André Nana avec la presse depuis sa prise de fonction. C’était donc l’occasion pour le premier responsable des sports de faire une prise de contacte avec les hommes et femmes de médias. En effet, sa gestion du ministère selon lui  s’inscrira dans la dynamique de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale à travers la valorisation des sports et des loisirs. Aussi, Dominique Marie André Nana entend travailler à doter l’ensemble du pays d’infrastructures de qualités pour la pratique du sport et rendre disponible des cadres de loisirs sain.  En outre, le nouveau ministre des sports prévoit poursuivre  l’œuvre de ses prédécesseurs en œuvrant à crédibiliser le sport à travers une gestion rigoureuse, transparente et vertueuse des ressources publiques tout en accompagnant les sportifs à la hauteur de leurs ambitions. Quand à la polémique sur le cas du joueur Jonathan Zongo, le ministre des sports a tenu à rassurer le monde sportif, que toutes les dispositions ont été prises pour les soins du joueur. De sa blessure à sa convalescence, la facture provisoire s’élèverait à plus de 45.000.000 de Francs CFA outre la contribution du président du Faso Roch Marc Christian KABORE et de la Fédération burkinabè de football. Par ailleurs, pour les joueurs bloqués à Yaoundé au Cameroun lors du Championnat d’Afrique des nations, ils  ont pu regagner le pays à l’instar de deux. En sus, pour le question relative à la vaccination des joueurs par le vaccin Russe, le ministère des sports apporte un démenti car cela ne relève pas selon lui de leur ressort mais d’une décision gouvernementale.

Le Burkina veut organiser la CAN 2029

Lors de la première rencontre dite « face à face » entre le ministre des Sports et des loisirs, Dominique André Nana et la presse, le ministère en charge des sports a dévoilé sa vision d’organiser la Coupe d’Afrique des Nations 2029. La CAN de 2023 et 2025  étant respectivement attribuées à la Côte d’Ivoire et à la Guinée. En plus de la volonté du Sénégal d’organiser soit la CAN 2027 soit la CAN 2029. Pour ce faire, le Burkina compte sur la candidature de la Côte d’Ivoire à la CAF. C’est pourquoi,  le pays a posé comme condition d’obtention de sa voix à la possibilité d’organisation de la CAN 2029. Mais avant cette date, le Comité national des sports olympiques du Burkina Faso (CNOSB) du ministère aura la responsabilité d’organiser  les jeux Islamiques en 2025. Pour ce faire, le ministère veut  miser sur la réhabilitation des infrastructures sportives à même de s’adapter aux normes internationales pour abriter les épreuves sportives. Il s’agit entre autres, de la mise aux normes des stades du 4-Aôut de Ouagadougou (10 milliards FCFA) et du stade Sangoulé Lamizana de Bobo-Dioulasso (24 milliards FCFA).

Awa Cécile BANGARE

Fermer le menu
efficitur. massa sem, fringilla risus. Lorem Phasellus id accumsan ipsum