MODEM : Un congrès pour lancer les bases du parti

Le mouvement démocrate (MODEM) a animé une conférence de presse ce 19 janvier 2021 à Ouagadougou. L’objectif était de faire le point sur les préparatifs de son premier congrès extraordinaire.

«Toutes les structures du parti ne sont pas achevées», a déclaré le POE Naba Justin COMPOARE

C’est sous le thème : « Ensemencement d’une véritable démocratie et stratégies endogènes pour la conquête des municipalités » que se tiendra les 22 et 23 janvier prochain le premier congrès extraordinaire du mouvement démocrate. Pour le vice- président du MODEM, POE Naba Justin COMPOARE, ce congrès a pour but de « lancer les bases du parti tout en mettant en place un bureau provisoire qui va travailler à faire un maillage important et recruter les cadres du parti » aussi, à cette rencontre, des résolutions seront prises ainsi que l’amendement des textes du parti selon le président du comité d’organisation Aimé Pascal ROUAMBA. En outre, pour les élections municipales à venir, le MODEM entend relever les défis et ambitionne avoir de nombreux élus. Quand à la question relative au revirement de leur ancien camarade de lutte Zépherin DIABRE qui siège dorénavant au gouvernement, le POE Naba affirme apprécier de façon positive la participation de Zépherin DIABRE à l’action gouvernementale dans le sens où il à de la ressource intellectuelle pour mener à bien sa mission sur la réconciliation nationale et la cohésion sociale. Toutefois, il insiste sur le fait que c’est l’action du président Roch Marc Christian KABORE qu’ils soutiennent, et qu’ils ont quitté l’Union pour le progrès et le changement à cause des divergences profondes sur la gouvernance au sein du parti et non pour celles relatives au développement du Burkina Faso. Cependant, Justin COMPOARE (POE Naba) laissé entendre que « travailler avec l’UPC est différent de revenir avec l’UPC ».

Awa Cécile BANGARE / Stagiaire

Fermer le menu
sem, id in mattis diam luctus ut