Sécurité routière : L’ONASER sensibilise des usagers à Sya

Le Directeur général de L’ONASER (Office national de sécurité routière), Adama Kouraogo, a fait une sortie terrain ce samedi 08 mai à Bobo-Dioulasso, à l’occasion de la journée de l’Organisation pour la sécurité routière en Afrique de l’Ouest. Il a procédé à une remise de matériel à la commune de Bobo et à des usagers des infrastructures routières qu’il a visité pour sensibiliser les populations.

C’est à l’hôtel de ville de Bobo-Dioulasso que la journée de célébration initiée par l’Organisation pour la Sécurité Routière en Afrique de l’Ouest a commencé pour l’équipe dirigée par le DG de l’ONASER, Adama Kouraogo. Il a été reçu par le maire Bourahima Sanou de la commune de Bobo devant un parterre d’officiels dont le Haut Commissaire de la province du Houet. Le patron de l’Office burkinabé qui gère la sécurité sur les routes, s’est exprimé au nom de son ministre Vincent Dabilgou, en charge des Transports, de la Mobilité Urbaine et de la Sécurité routière, pour la remise de matériels devant servir à faciliter le travail des agents commis à la sécurité routière à Bobo-Dioulasso. Occasion de féliciter le maire : ” Grâce à votre intense travail de sensibilisation, d’éducation et de formation sur le terrain depuis des années, plusieurs vies ont pu être épargnées. Pour ce faire, je tiens ici à vous exprimer ma très chaleureuse reconnaissance”. Avant d’ajouter qu’aujourd’hui, la problématique de la sécurité routière est une préoccupation majeure de tous les gouvernements du monde. Ainsi, a-t-il poursuivi, ” Nous assistons à notre corps défendant à une aggravation de l’insécurité routière qui se manifeste par la fréquence et la gravité des accidents de la circulation”.  Cette crise de sécurité routière ne semblant préoccuper personne, vu la violation régulière des règles de circulation, fait de tous un complice de cet état de fait. Une situation assez préoccupante dans le contexte sociopolitique actuel de notre pays posant une fois de plus le problème de l’autorité de l’Etat. Adama Kouraogo a de ce fait invité tous, à s’y impliquer pour un changement des comportements.

Le DG de l’ONASER sensibilisant un transporteur venu de la C’ôte d’Ivoire

Pour contribuer à la réduction du nombre d’accidents de circulation routière dans la ville de Bobo, un don de 40 panneaux de signalisation routière a été fait au maire Bourahima Sanou. Ils permettront de renforcer la signalisation verticale dans la ville. Trois (3) sabots de Denver ont aussi été offerts pour l’immobilisation des véhicules en infraction de stationnements gênants ou dangereux. La valeur totale de ces dons est de 10,200 millions francs CFA. En recevant ces dons, le maire Bourahima Sanou a exprimé sa joie et sa reconnaissance au nom du Conseil municipal, car la ville en a bien besoin.

Après la mairie de Bobo, le DG de l’ONASER et son équipe ont procédé à une visite d’infrastructures à la gare routière de Bobo, certains carrefours de Bobo et rencontré des équipes mobiles radars pour se rendre compte de leur travail sur le terrain. À l’occasion, il a échangé avec les personnels et les usagers, dont des agents de police et des conducteurs de tricycles ou d’engins à deux et quatre roues. Auxquels des conseils de conduite sécurisée ont été prodigués. Des véhicules venant de la Côte d’Ivoire ont fait objet d’inspection par le DG qui a prodigué des conseils aux conducteurs. La journée de sensibilisation s’est accompagnée d’une distribution gratuite de casques et autres objets de protection individuelle à des motocyclistes.

Sibiri SANOU

Fermer le menu
sit venenatis mi, neque. libero. at commodo ut