Reprofilage de voies à Bobo : De la mélasse en attendant le goudron

La mairie de la commune de Bobo-Dioulasso a versé de la mélasse sur la voirie du CMA de Do menant vers la gare de Dandé. Le jeudi 02 février 2023, le président de la délégation spéciale, Adama Bidiga a effectué une visite sur le chantier pour s’enquérir de l’état des travaux.

Depuis octobre 2022, la mairie de Bobo-Dioulasso a lancé les travaux de reprofilage d’environ 500 kilomètres de voirie dans la ville de Sya. Pour le moment, plus de 360 kilomètres ont été déjà reprofilés. Cependant, des riverains de ces différentes voies se plaignent de la poussière. Pour remédier à cela, la commune a entamé des mesures pour réduire l’effet de la poussière et faciliter l’accès aux riverains. C’est pourquoi des instructions ont été données de verser la mélasse sur une bonne partie des routes déjà reprofilées. En visite hier sur le chantier de la route du CMA de Do menant vers la gare  routière de Dandé le PDS Adama Bidiga a décliné les objectifs de la commune pour répondre aux préoccupations des populations sur l’état de la voirie.

” Nous avons constaté que les voies dégagent beaucoup de poussière. Cela a conduit les riverains à ériger des ralentisseurs de façon anarchique. Pour régler cela, nous avons décidé d’apporter de la mélasse à ces voies. Notre objectif est de faciliter l’accès des voies aux usagers en attendant de faire mieux”, a-t-il indiqué. Dans ses propos, le président de la délégation spéciale communale de Bobo-Dioulasso affirme que la commune n’a pas assez de moyens pour répondre à tous les besoins, mais elle fournit assez d’efforts dans ce sens. ” Au départ, nous avons demandé 100 tonnes de mélasse auprès de la SN SOSUCO mais pour le moment nous avons reçu 16 tonnes. Nous souhaitons acquérir le reste dans les jours à venir grâce au soutien de bonnes volontés”, a en outre précisé Adama Bidiga.

Ismaël Sana, le directeur des infrastructures de la mobilité urbaine de la commune de Bobo a donné plus de détails sur les travaux de la voie. Selon lui, ” cette route est longue de 1,2 kilomètre. Nous avons déversé les 16 tonnes de melasse là-dessus. Cela s’élève à un coût global de 2.733.500 F CFA”.

Yasmine Sankara, élève au Lycée privé Ki-Zerbo de Bobo-Dioulasso, apprécie l’initiative de la commune. ” J’ai quitté l’école et je rentrais à la maison. J’ai constaté que la mairie est entrain d’arranger notre voie rouge. Nous sommes très contents et nous espérons la même chose au niveau des autres voies”, se réjouit-elle.

Sur les lieux, tandis que les autorités communales étaient en pleine visite, le chauffeur d’un camion a tenté de traverser la voie. Alors que la police municipale avait avisé les usagers de ne pas circuler sur la voie. Selon le technicien sur place, il faut au moins 72 heures pour que la voie puisse être utilisable. Le chauffeur ayant enfreint à ces principes, il a été procédé au retrait des documents du camion.

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
venenatis, nec Curabitur dictum id efficitur.