11 décembre à Banfora : Les inaugurations d’infrastructures ont débuté

Le Comité national d’organisation (CNO) du 11 décembre 2020 à Banfora, a procédé hier mercredi à des inaugurations d’infrastructures entrant dans le cadre de la fête nationale. A l’issue des inaugurations, Siméon Sawadogo, président du CNO a animé une conférence de presse pour mieux informer l’opinion nationale et internationale sur les préparatifs du 11 décembre.

Inauguration du site du défilé du 11 décembre 2020

La place de la Nation, la cité des logements sociaux, le site du défilé et la salle polyvalente. Telles sont les infrastructures inaugurées par le président du CNO du 11 décembre 2020 à Banfora. Trois ministres ont assisté à l’inauguration des différentes infrastructures aux côtés du ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la Cohésion sociale (président du CNO). Il s’agit de Dieudonné Bonanet, ministre l’Habitat et de l’urbanisme, de Éric Bougma des infrastructures et de Madjara Sagnon/Tou, chargée de la décentralisation et de la cohésion sociale. Le gouverneur et le président du conseil régional des Cascades, le maire de la commune de Banfora et des chefs coutumiers et religieux ont pris part aux différentes inaugurations.

Vue de la stèle à la place de la Nation après inauguration

La place de la Nation est la première réalisation du 11 décembre 2020 inaugurée par les officiels du jour. Aménagée sur l’espace mitoyen à l’hôtel de ville de Banfora, la place de la Nation est un site de 300 places assises, un cafétéria, des toilettes et une haute stèle symbolisant un Paysan noir, l’autre nom de la ville de Banfora. Après la place de la Nation, cap sur le site des 200 logements sociaux. Siméon Sawadogo et sa suite y ont officiellement donné la fin des travaux en inaugurant les bâtiments. La troisième infrastructure inaugurée ce 2 décembre 2020 par le CNO de la fête de l’indépendance est l’avenue réalisée pour le défilé. C’est une avenue large et bien dégagée qui a été officiellement ouverte à la circulation par le président du comité national d’organisation du 11 décembre à Banfora.

Rien que de la joie

Le président du Comité national d’organisation du 11 décembre 2020  avait une raison d’être joyeux à Banfora. Car a-t-il dit : « l’Etat et ses partenaires avec l’engagement des filles et fils des Cascades ont permis, malgré le contexte économique difficile (à cause de l’insécurité et le Covid-19) de réaliser des joyaux pour le 60ème anniversaire de la fête de l’indépendance». La salle polyvalente, réalisée avec une particularité qui exprime la réalité environnementale des Cascades, est l’une des preuves de la satisfaction du président du CNO et même de Drissa N’Golo Ouattara président du Conseil régional des Cascades. Selon ce dernier, « le bon travail fait dans le cadre du 11 décembre n’est pas un mal de ventre, mais celui d’yeux». Autrement dit, le président du Conseil régional des Cascades reconnaît que le chef-lieu de sa région qui est Banfora, est prêt pour accueillir les festivités du 11 décembre 2020.

Vue de 200 logements sociaux dans le cadre du 60ème anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso

Le point des préparatifs fait à la presse rassure que tout est fin prêt pour la tenue des festivités. En effet, selon le président du CNO du 11 décembre, les réalisations faites dans le cadre de ce 60ème anniversaire de la fête de l’indépendance sont presque achevées. «Nous avons des réalisations faites à 80%, certaines à 90% et d’autres à 100%», a-t-il précisé.

Le thème de cette célébration est, «Cohésion nationale et engagement patriotique pour le développement durable du Burkina Faso, dans un contexte d’insécurité et de la Covid-19». Le président du CNO précise que les thèmes sont retenus en fonction de l’actualité et la réalité du moment. Aussi, pense-t-il que le présent thème est plus que d’actualité, en ce sens «qu’il appelle à une union sacrée et de cohésion des filles et fils du pays pour un sursaut national au regard des nombreux défis à relever». A partir de ce 2 décembre 2020, le Comité national d’organisation du 11 décembre 2020 rassure qu’il n’y a plus de doute quant à l’organisation au 60ème anniversaire de l’indépendance de la patrie des hommes intègres à Banfora. Il reconnaît cependant qu’à l’image de toute œuvre humaine, il y aura des insuffisances. «Les travaux ne vont pas se limiter au 11 décembre. Ils vont se poursuivre comme c’est le cas à Gaoua et à Tenkodogo», a expliqué Siméon Sawadogo. Les réalisations du 11 décembre ont coûté plus de 30 milliards, selon le président du CNO.

Souro DAO

Fermer le menu
nec leo libero sed ipsum ut velit, Donec Curabitur