Attaque du commissariat de Fô : Les deux policiers tombés, inhumés à Bobo

Les deux policiers tombés dans la double attaque de Fô le samedi 25 juin dernier, ont été inhumés, ce mardi 28 juin 2022 au cimetière municipal route de Banakélédaga de Bobo-Dioulasso.

Servir ou mourir, servir jusqu’à mourir, feu Fidèle Ouédraogo, sergent-chef de police et feu Ibrahim Sanon, sergent de police, ont défendu vaillamment la nation burkinabè jusqu’au péril de leurs vies. Il ya des instants dans la vie d’un peuple où il n’y a pas de mots pour décrire la situation. Eh bien nous en sommes là ! Arracher à notre affection dans une double attaque barbare à Fô, ces braves policiers ont rangé les armes à jamais.

Autorités régionales, amis et proches, policiers, gendarmes, douaniers, bref tous les corps militaires et paramilitaires se sont mobilisés pour conduire nos braves policiers à leurs dernières demeures. Dans ces circonstances, difficile de retenir les larmes.

Les deux policiers ont reçu à titre posthume la médaille d’honneur de la police nationale, pour le travail abattu et le sacrifice à la nation. Ils reposent désormais au cimetière municipal route de Banakélédaga à Bobo-Dioulasso.

Le commissaire principal de police Yacouba Ouattara, commandant le groupement des compagnies républicaines de sécurité (CRS) de Bobo-Dioulasso, a réitéré ses sincères condoléances à ses frères et rassure que leurs sacrifices ne seront pas vains. Feu Fidèle Ouédraogo a servi la nation burkinabè durant sept années, il laisse derrière lui une veuve et deux enfants. Quant à feu Ibrahim Sanon, il a servi son pays durant trois ans et laisse derrière lui une veuve.

Gaoussou OUEDRAOGO

Fermer le menu
massa mattis diam mattis Praesent fringilla dolor porta.