Au palais de justice de Bobo : Il détourne la moto et 200.000FCFA de sa copine

“John” comparait ce vendredi 20 janvier 2023 devant les juges de la chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso. Il lui est reproché d’avoir détourné la motocyclette appartenant à sa copine.

Le principal concerné répond au nom de “John”, nom d’emprunt, dans le cas d’espèce. Il atterrit dans la ville de Sya pour la première fois en 2022. Et c’était pour dispenser des cours d’appui dans une université de la place. Arrivé, il s’installe d’abord dans un hôtel au secteur 22 de la ville. Entre temps, John fait la connaissance d’une demoiselle qui logeait tout près de l’hôtel. A force de se côtoyer, les deux finissent par entretenir des relations amicales. Il se trouve que la fille a une moto alors que John ne dispose pas de moyen de déplacement.

Un jour, John demande la motocyclette pour effectuer des courses. Elle lui donne la clé de la moto. Pendant ce temps, ils continuent à se suivre pour des sorties et autres loisirs. La fille se sentant gênée du fait de la proximité de son domicile avec le jeune homme, lui a demandé de déménager dans un autre local. Chose que ce dernier respecte en migrant au secteur 29, Belle-ville. Toujours est-il que les deux sortaient toujours ensemble. Au bout de quelques jours, elle constate que John a disparu dans la nature avec sa moto. Elle l’a même appelé plusieurs fois pour comprendre ce qui se passe. Après de vaines tentatives, le frère de la fille la pousse à porter plainte.

Alors, une enquête policière est ouverte pour rechercher l’auteur des faits. Depuis Ouagadougou, un policier se présente à John pour essayer de l’interpeller sur cette affaire. Finalement, John retourne à Bobo-Dioulasso après trois semaines passées dans la capitale où il fût arrêté le 07 novembre 2022. Conduit au commissariat central de police de Bobo, John sera déféré au parquet. Il est alors poursuivi pour abus de confiance. Une autre infraction de vol lui est également attachée, car la victime affirme à la police avoir laissé dans le coffre de sa moto une somme de 200.000 F CFA. Elle dit que l’argent appartient à sa mère qui la lui avait confiée pour déposer en banque.

” Je reconnaît avoir pris la moto de la fille pour des courses. Mais j’ai eu des soucis en ce moment car mon petit frère a eu un accident à Ouagadougou. Comme je devrais me rendre là-bas urgemment pour l’assister, j’ai choisi de déposer la moto à la gare d’une compagnie de transport pour prendre le car. A ma grande surprise, elle m’appelle pour me dire qu’elle a déjà confié l’affaire de la moto au commissariat de police. C’est après mon interpellation à la police que j’ai découvert que la fille est mariée à un officier de police. Elle est même mère de deux enfants. Du coup, j’ai compris que la fille me cachait son statut matrimonial en me courtisant”, explique John à la barre.

Le Ministère public requalifie ces faits d’utilisation non autorisée de véhicule motorisé. Pour des faits de vol, il demande de le relaxer au bénéfice du doute.

Sur ce, requiert la peine de 06 mois et 250.000 F CFA d’amende, le tout assorti de sursis à exécution. Le tribunal l’a déclaré coupable des faits d’abus de confiance. En répression, le condamne à une peine d’emprisonnement de 12 mois dont 06 mois ferme et 500.000 F CFA ferme.

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
vel, adipiscing non commodo id odio sed dolor amet,