Au palais de justice de Bobo : Sara et les 73 pagnes ‘’Faso danfani’’

Dame Sara, nom d’emprunt, a été condamnée par le tribunal correctionnel de Bobo à 12 mois de prison et une amende de 500.000 F CFA, le tout assorti de sursis. Le parquet lui a reproché d’avoir volé 73 pagnes traditionnels” Faso danfani” au préjudice de sa voisine.

Sara est employée de commerce domiciliée à Colma, secteur 11 de la ville de Bobo-Dioulasso. Elle est mère de 5 enfants et a été déjà condamnée avec sursis en 2013 pour des faits de recel. Dame Sara est connue dans la vente des pagnes traditionnels dans la ville de Sya.

Elle dispose même de clients hors de nos frontières à Kouri au Mali voisin avec qui elle faisait ses affaires. Les jours passèrent. Et c’est dans la journée du 06 août 2022 qu’elle a soustrait 73 pagnes à l’insu de sa voisine avec qui elle a l’habitude de prendre les pagnes en vue de les revendre. Cette fois-ci, elle s’est comportée comme le vrai propriétaire de la marchandise. C’est ainsi qu’elle a vendu lesdits pagnes à 375.000 F FCA.

Après la vente, Sara a gardé la somme.  Suite à une plainte de la victime au commissariat central de Police le 03 octobre, l’affaire a connu une autre tournure. Sara est interpellée puis placée sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction de Bobo (MACB).

A la barre, ce lundi 21 novembre 2022, la prévenue a reconnu les faits de vol à elle reprochés. ” Le commerce des pagnes traditionnels est mon domaine. J’ai beaucoup de clients. Et lorsqu’ils lancent la commande, je prends les pagnes avec la voisine. Je les vends, je lui remets son argent et je garde le bénéfice. Entre temps, j’ai enlevé 73 pagnes que j’ai vendus mais je ne lui ai pas remis son argent”, a expliqué la prévenue.

Le parquet a interrogé la victime pour savoir s’elle avait donné son accord pour que Sara enlève les pagnes. La prévenue répond à la négative.

A l’issue des débats, le parquet a requis contre dame Sara la peine d’emprisonnement de 24 mois et 500.000 F CFA d’amende, le tout assorti de sursis.

Le tribunal l’a déclarée coupable de vol des 73 pagnes. En répression, la condamne à 12 mois et 500.000 FCFA, le tout avec sursis. En outre, le tribunal a ordonné la restitution du scellé composé d’une enveloppe de 375.000 FCFA.

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
elit. consequat. dolor tristique eget leo