Bobo-Dioulasso : Journalistes et OSC à l’école de l’information judiciaire

Une session de formation au profit de journalistes et d’OSC sur les actions pénales et la diffusion de l’information judiciaire et juridique pénale s’est ouvert ce 23 mai 2023. La session s’est tenue du 23 au 25 mai 2023 à l’hôtel Haidara sous la présidence de Roger- André Zougrouana, procureur du Faso près le TGI de Bobo.

Les organisations de la société civile et les journalistes apportent une contribution considérable à la lutte contre la criminalité, aux efforts de respect des droits humains dans les procédures judiciaires et à la sensibilisation des justiciables sur l’accès à la justice. Dans cet ordre d’idée, ils sont des partenaires essentiels dans la diffusion de l’information judiciaire et juridique pénale. C’est pourquoi, le cadre de concertation des acteurs de la chaîne pénale de Bobo-Dioulasso, avec l’appui de International Développement Law Organisation (IDLO), a décidé d’outiller une vingtaine de journalistes et d’OSC de la ville de Bobo-Dioulasso sur les actions pénales et la diffusion de l’information judiciaire et juridique pénale. La présente formation s’est déroulée sous la présidence du procureur du Faso près le TGI de Bobo, Roger-Andrer Zougrouana. Pour lui, ” les journalistes et les OSC partagent vite l’information sur les réseaux sociaux. Il est donc nécessaire qu’ils soient appuyés à travers des sessions de formation”. ” Nous invitons les participants à suivre avec attention les modules qui seront dispensés afin de mieux éclairer les justiciables et l’ensemble de la population sur des questions judiciaires et juridiques pénales”, a laissé entendre le procureur.

Selon Urbain Kiswend-Sida Yaméogo, responsable de IDLO, ” notre objectif est de renforcer la capacité des journalistes et des OSC sur l’information judiciaire. Aussi, nous voulons promouvoir une culture de la justice”.

Au cours des trois jours, Pierre Ouédraogo, premier substitut du Procureur du Faso près le TGI de Bobo et Parfait Sandiwidi, substitut du procureur du Faso près le TGI de Fada N’Gourma, ont communiqué sur les modules tels que l’organisation judiciaire du Burkina ; les différentes étapes de l’action pénale ; les exigences et limites de la diffusion de l’information judiciaire et la contribution des OSC/ journalistes dans le monitoring judiciaire et la diffusion de l’information judiciaire et juridique pénale.

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
ut risus Lorem fringilla suscipit tempus venenatis, luctus